Suivez l'argent!


Édition du 23 Septembre 2020

Suivez l'argent!


Édition du 23 Septembre 2020

(Photo: 123RF)

ENTRE LES LIGNES. On sait tous que l'économie est mal en point en raison de la pandémie. Ce qui est moins connu, selon moi, est le fait que la majorité des sociétés inscrites en Bourse ont non seulement réussi à bien traverser les derniers mois, mais que nombre d'entre elles ont dégagé des flux de trésorerie disponibles substantiels pendant le pire de la pandémie.

À mon avis, les flux de trésorerie disponibles sont probablement le facteur le plus important pour l'évolution et l'évaluation de la valeur d'un titre boursier. Ils représentent les liquidités dégagées des activités d'exploitation moins les investissements nets en immobilisations.

Prenons l'exemple concret de la société Canadien National (CNR, 139,21 $), dont les activités, comme celles de la plupart des entreprises nord-américaines, ont été fortement affectées par la pandémie. À son plus récent trimestre, clos le 30 juin dernier, les revenus de la société accusaient une baisse de 18,9 % par rapport à la même période l'an dernier alors que ses bénéfices par action étaient en baisse de 26,1 %. Malgré cette baisse, ses flux de trésorerie disponibles ont presque doublé (en hausse de 95,7 %), comme on le voit au tableau.

Ainsi, le transporteur ferroviaire a presque doublé ses flux de trésorerie grâce, en grande partie, à une diminution des investissements. La bonne gestion de son fonds de roulement, dont une diminution de 187 M $ de ses débiteurs et une augmentation de 114 M $ de ses créditeurs ont aussi permis de dégager d'importantes sommes.

La conséquence est que la société a pu réduire son endettement net de près de 1,0 G $ au cours du plus récent trimestre, à 13,8 G $. Pas si mal quand on considère que cette période a été la plus difficile économiquement depuis plusieurs décennies. C'est à mon avis un des facteurs qui explique que le titre de CN se soit apprécié de plus de 20 % depuis le début de 2020.

J'ai examiné les flux de trésorerie disponibles pour l'ensemble des 21 titres qui composent le portefeuille de la Lettre financière COTE 100 à leur plus récent trimestre. Voici ce qu'on obtient :

> 18 des 21 (86 %) sociétés du portefeuille affichent des flux de trésorerie disponibles positifs ;

> 17 des 21 (81 %) sociétés du portefeuille affichent des flux de trésorerie disponibles en hausse ;

> En moyenne, les flux de trésorerie disponibles des sociétés du portefeuille ont augmenté de 51,4 % sur un an (en excluant une société dont les flux de trésorerie disponibles affichent une hausse de plus de 4 300 %).

À mon avis, cette hausse substantielle des flux de trésorerie disponibles est en partie temporaire. Les sociétés se sont rapidement adaptées au ralentissement causé par la pandémie et leurs dirigeants se sont concentrés sur la génération de liquidités en gérant de manière plus stricte les divers postes du fonds de roulement et en limitant au minimum leurs investissements en immobilisations. De plus, plusieurs sociétés ont profité des programmes gouvernementaux pour retarder leurs paiements d'impôts ; certaines sociétés ont aussi bénéficié de programmes d'aide gouvernementale à l'emploi.

J'estime néanmoins que cette statistique de l'augmentation moyenne des flux de trésorerie disponibles est particulièrement intéressante et qu'elle pourrait être une partie de l'explication du fort rebond des marchés boursiers au cours des derniers mois.

Je crois aussi que la statistique met une autre réalité en évidence : contrairement à de nombreuses petites entreprises privées, la majorité des grandes sociétés cotées en Bourse ont su s'adapter rapidement à la crise. À mon avis, plusieurs d'entre elles en émergeront encore plus dominantes.

EXPERT INVITÉ
Philippe Le Blanc est gestionnaire de portefeuille chez COTE 100 et éditeur de la Lettre financière COTE 100.

 

Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

11/08/2022 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.

Bourse: des prises de profits coupent l'élan de Wall Street qui termine en ordre dispersé

Mis à jour le 11/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

OPINION Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi
Mis à jour le 11/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Les nouvelles du marché
Mis à jour le 11/08/2022 | Refinitiv
Bourse: les gagnants et les perdants du jour
10/08/2022 | Refinitiv

À la une

Bourse: des prises de profits coupent l'élan de Wall Street qui termine en ordre dispersé

Mis à jour le 11/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Metro, Stella-Jones et CAE

11/08/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Metro, Stella-Jones et CAE? Voici quelques recommandations d’analystes

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

11/08/2022 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.