Notre endettement touche un nouveau record! Et alors?

Publié le 14/12/2017 à 12:16

Notre endettement touche un nouveau record! Et alors?

Publié le 14/12/2017 à 12:16

Par lesaffaires.com

Il n’y pas peut-être pas encore lieu de craindre un choc lié à une hausse rapide des taux d’intérêt, mais le niveau d’endettement des ménages canadiens en constante progression les place à risque advenant un changement abrupt des conditions économiques.

La dette des ménages du pays contractée sur le marché du crédit par rapport au revenu disponible a augmenté pour passer de 170,1% au deuxième trimestre à 171,1% au troisième trimestre, selon les données publiées par Statistique Canada jeudi.

En d’autres mots, il y a 1,71$ de dette pour chaque dollar de revenu disponible des ménages au pays. Un record. 

Ce ratio, largement utilisé dans les médias, est imparfait, comme l’expliquait l’économiste Hélène Bégin dans ce texte. Il ne tient pas compte des taux d’intérêt et de la capacité à rembourser des emprunteurs.

En tenant compte de ces informations, le portrait des finances des ménages canadiens est plus nuancé. Même si le fardeau de la dette des ménages augmente, le service de la dette, lui, a peu changé au troisième trimestre, souligne Josh Nye, économiste chez RBC.

Même si la Banque du Canada a augmenté son taux directeur à deux reprises cette année, la portion du revenu qui sert au remboursement des intérêts est demeurée pratiquement stable.

Une mise en garde s’impose toutefois. La situation est peut-être gérable en ce moment en raison de la vigueur de l’économie, mais elle pourrait rapidement se détériorer advenant une hausse rapide des taux d’intérêt.

Bref, M. Nye estime que l’endettement élevé des ménages du pays constituera une des principales vulnérabilités du système financier canadien (dans le langage de la Banque du Canada) pour les années à venir.

 


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

À la une

La deuxième vague confirmée par le Dr Horacio Arruda

Mis à jour il y a 56 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

«Si on veut passer un Noël le plus calmement possible, il faut que les gens collaborent», a-t-il conclu.

Québec serre la vis: trois régions passent en zone d'alerte orange

Trois régions se voient imposer de nouvelles restrictions: Québec, Montréal et Chaudières-Appalaches.

Face à la domination de Sony, Microsoft casse sa tirelire

14:06 | AFP

À Wall Street, l’action de Microsoft ne profitait pas vraiment de cette annonce et reculait de 0,3% à la mi-séance.