Le plus grand danger pour un investisseur est d'oublier qui il est


Édition du 28 Octobre 2020

ENTRE LES LIGNES. Si je vous demandais de m'exprimer en quelques lignes le type d'investisseur boursier que vous êtes, sauriez-vous le faire ? Pour ma part et pour l'équipe d'investissement que je dirige, notre philosophie d'il y a plus de 30 ans est toujours restée la même. Dans ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

La Chine a des forces, mais surtout des faiblesses

02/04/2021 | François Normand

ANALYSE. Avant de «shorter» les États-Unis à long terme, il faut s'assurer d'avoir l'heure juste sur l'empire du Milieu.

Respecter les règles du jeu de l'investissement

05/02/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. On ne gagne pas en trichant, du moins pas à long terme. La Bourse exige discipline et patience.

À la une

Régis Labeaume tire sa révérence

Régis Labeaume ne sollicitera pas un cinquième mandat à la mairie de Québec cet automne.

Construction: une entente possible d'ici le 21 mai?

Des entrepreneurs en construction croient toujours possible de s’entendre avec l’Alliance syndicale d’ici le 21 mai.

Montréal n'est pas en situation de crise du logement, selon Andrée Laforest

La ministre responsable de l’Habitation, Andrée Laforest, estime que Montréal ne vit pas de crise du logement.