Grippe aviaire, plus inquiétante qu'il n’y paraît

Publié le 22/04/2024 à 15:39

Grippe aviaire, plus inquiétante qu'il n’y paraît

Publié le 22/04/2024 à 15:39

Par John Plassard

Une répercussion sur... l’inflation

Le prix des œufs augmente régulièrement depuis des mois, et l’omelette des Américains pourrait devenir encore plus chère alors que les élevages de volaille du pays sont confrontés à une épidémie de grippe aviaire.

Selon le dernier indice des prix à la consommation, le prix moyen d'une douzaine d'œufs de catégorie A était de 3$US en février, alors qu'il était d'environ 2$US à l'automne.

Bien que le prix des œufs ait baissé par rapport au record de 4,82$US atteint en janvier 2023 — après qu'une épidémie généralisée de grippe aviaire a ravagé les élevages l'année précédente — il est aujourd'hui à son niveau le plus élevé depuis avril 2023.

Et la situation pourrait ne pas s'améliorer de sitôt.

Cal-Maine Foods, le plus grand producteur américain d'œufs, a déclaré à CNN en début de mois qu'il avait abattu environ 1,6 million de poules et 337 000 jeunes poulets après que certains d'entre eux aient été testés positifs à une « grippe aviaire hautement pathogène » dans l'une des installations de la société au Texas. La société produit des marques telles que Farmhouse Eggs, Sunups, Sunny Meadow, Egg- Land's Best et Land O' Lakes.

« La production dans l'installation a temporairement cessé », a déclaré la société. « Le virus est toujours présent dans la population d'oiseaux sauvages et il est impossible de prédire l'ampleur d'éventuelles épidémies futures, avec un risque accru pendant les saisons de migration.

Si les producteurs d'œufs ne sont pas en mesure de répondre à la demande parce qu'ils ont dû abattre des animaux à cause de la grippe aviaire, cela peut faire monter les prix.

Pour les supermarchés, les œufs sont un produit de base que la plupart des consommateurs achètent lorsqu'ils se rendent à l'épicerie, tout comme le lait et le beurre. Pour maintenir la fréquentation des magasins, les épiciers ont déclaré avoir sacrifié certains bénéfices sur les œufs afin de maintenir des prix compétitifs pour les consommateurs.

 

Les coûts de la grippe aviaire de 2014-2015

En 2014-2015, lors que la «fameuse» grippe aviaire (dont les chiffres viennent d’être dépassés) selon le groupe de consultants FarmEcon, basé dans l'Indiana, le coût des oiseaux perdus s'est élevé à 1,57G$US, mais les coûts supplémentaires pour les entreprises qui soutiennent les fermes, les grossistes en œufs et en volailles, et les entreprises de restauration, ont fait passer la perte à 3,3G$US.

En outre, le ministère américain de l'Agriculture avait engagé 500 millions de dollars dans des efforts d'urgence pour bloquer la maladie, et avait versé 190 millions de dollars aux agriculteurs dont les oiseaux avaient été détruits.

 

Qu’en est-il des vaccins et qui les produisent?

Ce n'est pas courant, mais la grippe aviaire peut aussi infecter l'homme. Les sous-types les plus courants susceptibles d'affecter les humains sont A(H5N1), A(H7N9) et A(H9N2). Les symptômes peuvent aller de légers (conjonctivite) à une maladie grippale grave qui entraîne une insuffisance respiratoire ou la mort.

Les inhibiteurs de la neuraminidase (oséltamivir, zénamivir) inhibent la multiplication du virus et se sont révélés efficaces dans les études in vitro et les études sur l’animal pour la prophylaxie et le traitement de l’infection à H5N1.

Bien que limitées, les études réalisées sur les malades hospitalisés incitent à penser qu’un traitement précoce d’oséltamivir (comme le Tamiflu de Roche par exemple) augmente les chances de survie et qu’en raison de la durée prolongée de la réplication virale, ce médicament se justifie aussi à un stade tardif. Les inhibiteurs de la neuraminidase sont recommandés en prophylaxie post-exposition pour certaines personnes.

À l’heure actuelle, l’OMS ne recommande pas de prophylaxie pré-exposition aux voyageurs, mais les recommandations pourront changer en fonction des nouvelles découvertes. Des vaccins inactivés anti- H5N1 destinés à l’homme ont été mis au point et homologués dans plusieurs pays, mais ils ne sont pas encore largement distribués, même si les choses devraient vraisemblablement évoluer.

Synthèse

La grippe aviaire est bien plus importante qu’il n’y paraît. Au niveau économique, mais aussi (et surtout) au niveau sanitaire. Les nouveaux chiffres records vont avoir des conséquences et la contamination à l’être humain faire de plus en plus la une des journaux.

 


Ce texte est tiré de l’infolettre quotidienne de John Plassard, gracieuseté de Mirabaud

 

** Veuillez prendre note que les visuels de notre expert sont présentés en anglais à titre informatif et ne peuvent être traduits par notre équipe. Merci de votre compréhension.

 

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.