Consommation de base: le refuge devient risqué

Offert par Les Affaires


Édition du 05 Octobre 2019

Consommation de base: le refuge devient risqué

Offert par Les Affaires


Édition du 05 Octobre 2019

Par Stéphane Rolland

L'élan qu'ont connu les grandes multinationales américaines de la consommation de base est à risque, croit Kaumil Gajrawala, de Credit Suisse. Après un gain de 23 % depuis le début de l'année, les actions de Coca-Cola (KO, 54,39 $US), Pepsi (PEP, 135,72 $ US), Colgate-Palmolive (CL, 72,72 $ US) et Procter and Gamble (PG, 124,31 $ US) n'ont pas été aussi généreusement évaluées depuis 15 ans. L'anticipation d'une baisse des taux d'intérêt, les craintes d'une récession et l'amélioration des ventes comparables dans l'industrie ont contribué à l'appréciation. L'analyste pense que le rythme de progression des ventes comparables n'est pas soutenable. Il juge que les quatre sociétés ont une moins grande marge de manoeuvre pour continuer à augmenter leurs prix. L'appréciation du dollar américain est également une mauvaise nouvelle, selon lui. De plus, M. Gajrawala pense que «les grands défis de l'industrie (changements des habitudes de consommation) nécessiteront des dépenses d'investissement à long terme». Il ne voit donc pas de diminution des dépenses à l'horizon. Dans ce contexte, il préfère Coca-Cola et Procter and Gamble, mais ne leur accorde qu'une recommandation «neutre», et une de «sousperformance» à Pepsi et à Colgate-Palmolive .


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

Sur le même sujet

Êtes-vous un collectionneur d'articles rares ou un «ramasseux de bébelles»?

Édition du 12 Octobre 2019 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Un nouveau titre ne devrait être acheté que s'il répond à ces deux exigences:

Les risques de récession demeurent modérés

Édition du 07 Septembre 2019 | Mathieu D'Anjou

EXPERT INVITÉ. Après une accalmie en juillet, les tensions commerciales sont revenues en force au ...

À la une

Élections fédérales: les grands enjeux économiques

11/10/2019 | Les Affaires

ÉLECTIONS FÉDÉRALES. Les Affaires vous présente des entrevues économiques avec six formations politiques.

Actifs échoués: les hydrocarbures canadiens sont-ils à risque?

12/10/2019 | François Normand

ANALYSE - Les énergies fossiles risquent de devenir l'équivalent des lignes fixes pour la téléphonie mobile.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

12/10/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.