Un dividende de 15 %: trop beau pour être vrai?


Édition du 15 Novembre 2014

Un dividende de 15 %: trop beau pour être vrai?


Édition du 15 Novembre 2014

Par Stéphane Rolland

Sylvain s'intéresse à la société à actions scindées de Financial 15 Split (Tor., FTN, 9,86 $) en raison de son dividende de 15 %. Il se demande si le titre est un bon investissement. Les Affaires a posé la question à Anne Perreault, gestionnaire de portefeuille chez Desjardins Marché des capitaux.

Décrivons d'abord ce produit méconnu. Une société à actions scindées utilise les recettes d'une émission afin d'acquérir un portefeuille comportant un seul titre sous-jacent ou un panier de titres, explique la gestionnaire de portefeuille. L'émission est divisée en deux catégories d'actifs : l'action privilégiée et l'action de capital.

L'action privilégiée distribue les dividendes versés par les titres détenus dans le portefeuille de la société. L'action de capital, pour sa part, subira les variations de la valeur du sous-jacent avec une plus forte intensité.

Donnons en exemple une société dont le portefeuille est composé d'actions d'une seule entreprise. Le titre sous-jacent en question, qui a un cours de 35 $, verse un dividende de 1,50 $, soit un rendement de 4,3 %. La société émet une action privilégiée à 25 $ et une action de capital à 10 $. Dans cet exemple, le rendement du dividende de 1,50 $ par rapport à l'action privilégiée de 25 $ est de 6 %. C'est une distribution plus généreuse que si vous déteniez directement le sous-jacent.

Supposons que le titre sous-jacent de 35 $ s'apprécie de 10 %, soit 3,50 $. Ce montant de 3,50 $ sera ajouté à la valeur de l'action de capital, qui passera de 10 $ à 13,50 $. Cela représente un gain de 35 %. Le rendement est plus élevé que si vous aviez détenu le titre sous-jacent. L'inverse est cependant vrai : toutes dépréciations vous heurteront davantage.

À la une

Cinq prévisions pour l'immobilier et le bois en 2023

ANALYSE. Fastmarkets vient de publier cinq prévisions qui affecteront plusieurs entreprises au Québec.

Elon Musk déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla

03/02/2023 | AFP

Elon Musk a été déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla.

Robert Miller, visé par des allégations, quitte la direction de Future Electronics

Radio-Canada a rapporté des allégations selon lesquelles il aurait payé des mineures pour des relations sexuelles.