Un Canadien fortuné sur cinq donne pour économiser de l'impôt

Publié le 05/11/2014 à 11:27

Un Canadien fortuné sur cinq donne pour économiser de l'impôt

Publié le 05/11/2014 à 11:27

Vingt et un pour cent des Canadiens fortunés citent l'économie d'impôt comme la raison qui motive leurs dons de charité, selon un récent sondage commandité par BMO Banque privée Harris.

La grande majorité des Canadiens fortunés, soit 91 % d'entre eux, ont donné à des causes de bienfaisance durant la dernière année. De plus, 74 % d'entre eux disent avoir donné plus de 10 000 $. En moyenne, les dons des Canadiens fortunés se chiffraient à 5 217 $ en 2013.

Pourquoi donnent-ils? Selon le sondage 50 % le font pour redonner à leur communauté, 32 % parce qu'ils ont une cause à coeur, 23 % parce qu'ils croient qu'ils doivent partager leur richesse et, à 21 %, parce qu'ils veulent réduire l'impôt qu'ils paient.

Les répondants ont toutefois des inquiétudes par rapport à leurs dons. En effet, 43 % craignent qu'ils ne soient pas utilisés à bon escient par l'organisme bénéficiaire. Vingt-six pour cent des répondants redoutent pour leur part qu'on leur demande d'augmenter éventuellement leur don.

Le sondage en ligne a été effectué du 28 mars au 11 avril 2013, auprès d'un échantillon représentatif de 305 particuliers canadiens et de 482 particuliers américains disposant au minimum d'un million de dollars d'actifs à investir.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Le Québec brille à l'international dans les poudres métalliques

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. En matière de fabrication additive, l'un des points forts du Québec les plus souvent évoqués est...

La COVID-19 a stimulé la demande de fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. C'est l'une des belles histoires positives qui apportent un peu de contraste à cette sombre crise.

Le grand défi de l'adoption de la fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. Avec 35 % des ventes mondiales, les États-Unis représentent le premier marché pour la fabrication...