Turbulences pour les fonds communs

Publié le 02/10/2008 à 00:00

Turbulences pour les fonds communs

Publié le 02/10/2008 à 00:00

Par LĂ©onie Laflamme Savoie

Les fonds communs canadiens ne seront pas épargnés par la crise actuelle, selon Morningstar Canada les fonds détenant les plus importantes participations dans des titres financiers américains seront le plus durement touchés.

Sans grande surprise, l’analyste Jordan Benincasa estime que ce sont les titres d’AIG, de Washington Mutual et de Wachovia qui feront le plus de dommages aux fonds communs. Lehman Brothers, Merrill Lynch, Freddie Mac et Fannie Mae devraient également affecter les rendements.

À titre d’exemple, l’analyste s’est attardé sur les fonds qui seront les plus affectés par AIG, Washington Mutual et Wachovia.

Le fonds détenant la concentration la plus importante dans AIG est le Fonds d’avantages américain AIC (6,89%) dont l’actif au 30 juin totalisait 52,2 millions de dollars (M$). On peut vraisemblablement s’attendre à des baisses importantes dans les prochains mois.

« Plus précisément, AIG a reçu l'engagement d'un prêt-relais de 85 milliards $ de la Banque fédérale américaine à New York, souligne l’analyste. Cette transaction devrait diluer les capitaux des actionnaires existants à une échelle massive. »

Washington Mutual pourrait quant à elle venir brouiller les cartes du Fonds d’actions américaines Brandes dont 1,92% des actifs de 634 M$ sont concentrés dans des titres de la banque américaine. Wachovia pourrait finalement affecter le rendement de la Catégorie de titres américains de valeur AGF qui est concentrée à 4,25% pour des actifs de 30 M$.

« Malgré une augmentation du capital de près de 14 milliards $ et une réduction des dividendes, la confiance en Wachovia a décliné et un vent de panique s'est abattu sur les actionnaires, explique Jordan Benincasa. L'annonce a été faite lundi d'un rachat de tous ses actifs bancaires, dépôts et titres de créances pour 2,16 milliards $, réduisant de fait la société à l'ombre de ce qu'elle était. »

Parmi les autres fonds mentionnés à risque par l’analyste, on retrouve le Fonds Acker Finley Select US Value 50 (5,31% dans AIG), le Fonds d'actions américaines de valeur Scotia (1,27% dans Washington Mutual) et le Fonds d'actions américaines de valeur imaxx (2,89% dans Wachovia).

Avec Morningstar

À la une

Bourse: Wall Street finit la semaine en hausse, moins anxieuse d'une récession et de l'inflation

Mis à jour le 24/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de près de 350 points.

Bourse: un parallèle avec le début des années 2000

24/06/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Je suis en train de lire «No Rules Rules» écrit par Reed Hastings, le cofondateur de Netflix.

Le français, notre langue d'affaires

BLOGUE INVITÉ. Soyons fiers de cette langue rassembleuse qui rythme nos vies depuis des générations.