Semaine mouvementée à prévoir

Publié le 29/09/2008 à 00:00

Semaine mouvementée à prévoir

Publié le 29/09/2008 à 00:00

Par Bernard Mooney
D’ici là, les marchés tenteront d’évaluer les gagnants et les perdants de ce plan de secours. Tous les investisseurs comprennent qu’il s’agit d’abord et avant tout d’une façon d’éviter le pire. Le reste se jouera principalement dans l’économie qui demeure de toute évidence fragile, autant ici qu’aux États-Unis.

C’est pour cela que les données sur le chômage et la création d’emplois aux États-Unis qui seront publiées vendredi matin seront les plus cruciales. On sait déjà que les chiffres sur la confiance du consommateur américain, rendus publics mardi, seront faibles.

En Europe, la Banque centrale européenne (BCE) décidera jeudi si elle modifie son taux directeur. Les économistes prévoient le statu quo, ce qui est une erreur de la part de la banque centrale. La BCE s’obstine à ne pas voir le grave ralentissement de son économie, hypnotisée par les craintes inflationnistes. Elle en paiera le prix en 2009.

À la Bourse, c’est avec un certain soulagement que septembre et le troisième trimestre se termineront. Ce furent des périodes atroces pour les investisseurs.

À la fin des premier et deuxième trimestres de cette année, les principaux indices ont dégringolé, les investisseurs décidant de réduire leurs positions. C’est typique du comportement lors de marché baissier.

Il sera intéressant de voir si cette tendance se poursuivra.

Il faut aussi suivre de près les rumeurs concernant les fusions bancaires aux États-Unis. Après l’éclatement de Washington Mutual, Wachovia lutte pour sa survie en discutant fusion, notamment avec Wells Fargo et Citigroup. À la vitesse où la situation des banques s’est détériorée, une transaction pourrait se faire dans les prochaines heures.

Walgreen publie ses résultats lundi et les analystes prévoient 0,45 $ US par action pour son quatrième trimestre contre 0,40 $ US l’an dernier.

Enfin, les résultats financiers des sociétés pourraient reprendre la vedette, et pas nécessairement pour les bonnes raisons. Les difficultés économiques devraient forcer plusieurs compagnies à avertir les investisseurs qu’elles seront incapables de réaliser les profits attendus. Et cela devrait s’amorcer dès cette semaine.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre

À la une

Quand la Chine avalera Hong Kong (2)

ANALYSE - La liberté s'érode tranquillement, et cela représente un risque pour les entreprises et les investisseurs.

Avant la Fed, la Bourse se fige

Mis à jour le 15/06/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le calme en Bourse occulte la fébrilité entourant la prochaine décision de la Fed.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

14/06/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quelles sont les entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la semaine?