Pourquoi éviter les obligations du Canada


Édition du 20 Avril 2019

CHRONIQUE. – Avec le prix des actions qui ne cesse de monter depuis le début de l'année, le marché boursier vous semble inabordable ? Ce n'est rien en comparaison des obligations canadiennes de dix ans, dont la cherté est inversement proportionnelle au taux d'intérêt ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

La pandémie a ralenti la pollution de l'air dans les grandes villes canadiennes

Les capteurs satellites à distance ont enregistré des baisses significatives de la pollution par le dioxyde d’azote.

L'inflation a reculé en avril

Il s’agit du premier recul d’une année à l’autre de l’IPC depuis septembre 2009.

À la une

COVID-19: Postes Canada livre plus de colis et perd plus d'argent

Postes Canada a enregistré une perte avant impôt de 66 M$ au premier trimestre, à cause de la pandémie.

Moins de millions pour le patron d'Air Canada à cause de la COVID-19

Il y a 39 minutes | La Presse Canadienne

Il était en voie d’avoir droit à une rémunération globale d’environ 12,9 millions $ l’an dernier.

Les centres d'achats rouvriront le 1er juin à l'extérieur de Montréal

Mis à jour il y a 10 minutes | La Presse Canadienne

M. Legault a voulu rassurer les secteurs qui n'ont pas eu de consignes pour leur rappeler qu'ils ne sont pas oubliés.