Offrez un REEE en cadeau

Publié le 16/01/2013 à 00:00, mis à jour le 11/10/2013 à 08:08

Offrez un REEE en cadeau

Publié le 16/01/2013 à 00:00, mis à jour le 11/10/2013 à 08:08

Par Annie Boivin

Prenons l'exemple d'un REEE au bénéfice d'un enfant qui vit avec sa mère monoparentale, ouvert par sa marraine qui gagne 100 000 dollars par an. Si la mère, soit la personne responsable financièrement de l'enfant bénéficiaire du REEE, a déclaré en 2011 un revenu inférieur à 42 707 dollars (seuil de 2012), la contribution de 500 dollars faite par Marraine serait bonifiée de 100 dollars (SCEE-S), en plus de la subvention régulière. En considérant aussi les subventions québécoises, le cadeau de marraine gonflerait jusqu'à 800 dollars instantanément du seul fait que l'argent ait été versé dans un REEE. Un rendement de 60 % sans risque, avant même que l'argent ne soit investi ! Et si la mère reçoit le supplément de la prestation nationale pour enfants (SPNE), un programme d'aide fédéral pour les familles à faibles revenus, une autre somme de 500 dollars pourrait être versée au régime sous forme de Bon d'études canadien (BEC). Ce qui ferait gonfler à 160 % le rendement sur la contribution de 500 dollars versée au REEE ! Pas mal, comme cadeau...

Rappelons-nous que les sommes investies dans un REEE, y compris les différentes subventions, peuvent être utilisées pour payer des études à temps plein ou à temps partiel dans un programme d'apprentissage, un cégep, une école de métiers, un collège ou une université. Les contributions appartiennent au contribuable, et peuvent lui être remises sans impact fiscal ou être données à l'enfant... s'il a été sage et qu'il les mérite !

À la une

Taiga poursuit son développement de véhicules électriques, malgré une perte de 11M$

Il y a 20 minutes | La Presse Canadienne

Le fabricant québécois Moteurs Taiga accuse une perte nette de 11,1 millions de dollars au deuxième trimestre.

Fonderie Horne: le gouvernement dévoile ses exigences environnementales

Mis à jour il y a 1 minutes | La Presse Canadienne

La population pourra se prononcer par Ă©crit sur les nouvelles exigences du 6 septembre au 20 octobre.

Le contrat de Lisa LaFlamme avec CTV News est résilié par Bell Media

Il y a 41 minutes | La Presse Canadienne

Selon l’entreprise, il s’agit d’une «décision d’affaires» qui fera évoluer le rôle de chef d’antenne.