Maladie : 58 % des Canadiens sont préparés

Publié le 17/11/2011 à 10:18, mis à jour le 08/10/2013 à 08:43

Maladie : 58 % des Canadiens sont préparés

Publié le 17/11/2011 à 10:18, mis à jour le 08/10/2013 à 08:43

Près de 58 % des Canadiens se préparent actuellement ou se sont déjà préparés financièrement en cas de maladie, selon une récente étude menée pour le compte de la Financière Sun Life.

Au Québec, cette proportion tombe légèrement, à 57% alors qu'elle grimpe à 68% au Manitoba et en Saskatchewan. D'ailleurs, seulement 8 % des Canadiens ont un plan financier écrit prévoyant de l'assurance et la gestion du risque en cas de problème de santé majeur.

De plus, 72 % des répondants pensent qu'ils auront probablement besoin d'une certaine forme de soins de longue durée au fur et à mesure qu'ils vieilliront. Au Québec, c'est 69 % de la population qui craint être un jour aussi malade.

Par contre, même s'ils sont peu préparés à faire face à une maladie grave, les Canadiens sont très conscients qu'un problème de santé affecterait leurs finances. En effet, neuf Canadiens sur dix prévoient subir un impact financier s'ils devaient être atteints d'une maladie grave ou chronique. Plus de la moitié, soit 53 %, affirment que l'impact serait important ou peut-être permanent.

En outre, 86 % des répondants s'entendent pour dire qu'ils devront souscrire de l'assurance maladie pour contribuer au paiement de leurs soins de santé, étant donné que le système public ne sera pas en mesure de maintenir les niveaux de financement actuels en raison du vieillissement de la population et de l'augmentation des coûts.

Près d'un adulte sur cinq s'attend à devoir payer lui-même la totalité des coûts des soins de longue durée sans l'aide de l'État (17 %), tandis que 21% s'attendent à ce que l'État assume la totalité des coûts et 63 % pensent bénéficier de subventions gouvernementales.


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

À la une

Voulons-nous vraiment vivre dans ce monde?

ANALYSE - Cessons d'écouter ceux qui disent que le développement durable mine l'économie, car c'est faux: il la stimule.

La Bourse sur une perspective de 100 ans (partie II)

BLOGUE INVITÉ. L'histoire du 20e siècle nous démontre que des changements majeurs sont à prévoir au 21e siècle.

La Bourse sur une perspective de 100 ans

11/09/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les leaders d’aujourd’hui ne seront pas nécessairement les leaders de demain.