Les titres favoris des experts

Offert par Les affaires plus


Édition de Octobre 2021

Les titres favoris des experts

Offert par Les affaires plus


Édition de Octobre 2021

Par Dominique Beauchamp

David Caron 

Gestionnaire de portefeuille principal, Industrielle Alliance, assurance et services financiers

Puisque le rebond boursier a déjà soulevé les industries les plus pénalisées par la pandémie, David Caron pointe trois entreprises en croissance qui bénéficient de vents favorables.

 

L’expert des paiements électroniques Nuvei croît à vive allure 

NVEI, 150,13 $
Ratio cours/bénéfices prévu : 62,2 fois
Hausse prévue des bénéfices en 2022 : +47,9 %

Les solutions de traitement des paiements électroniques de la recrue connaissent une croissance fulgurante, mais le gestionnaire de Québec aime que Nuvei ait plusieurs marrons sur le feu.

L’explosion de 114 % des revenus au deuxième trimestre incorpore un solide bond de 68 % de la croissance interne, signale-t-il. La société prévoit une progression d’environ 30 % des revenus en 2022 et en 2023, sans l’effet des acquisitions. 

Nuvei cible une demi-douzaine de créneaux mondiaux complexes qui lui procurent un avantage compétitif, que ce soit les paris sportifs, les casinos légaux en ligne, les jeux vidéo sociaux ainsi que le commerce en ligne incluant les industries des services financiers et des voyages. 

« Bien qu’elle soit une spécialiste de la gestion de toute la chaîne de transaction, l’entreprise ne dépend d’aucun créneau », renchérit-il. Son offre à la carte et sur mesure se révèle aussi être un avantage.

Nuvei offre en effet 480 modes de paiement locaux et différents, incluant 150 devises et 40 cryptomonnaies dans 204 marchés mondiaux. Évidemment, plus Nuvei grossit, plus ses revenus devraient avoir un « effet de levier » sur ses marges, entrevoit David Caron. La marge d’exploitation devrait atteindre 43 % en 2021. Nuvei veut surpasser 50 % à long terme.

Nuvei croît donc avec ses clients, mais perce de nouveaux marchés et bonifie son offre de solutions par des acquisitions. En 2018 l’achat de la britannique SafeCharge lui a ouvert le marché des jeux légaux en ligne. Celle de Smart2Pay, en 2020, lui a donné accès à treize marchés européens. 

En août, l’achat de Mazooma a apporté une solution de virements bancaires instantanés. L’acquisition prochaine de Simplex ajoutera une solution de paiement pour l’industrie des cryptomonnaies.

Le gestionnaire estime que l’entreprise dirigée par son fondateur, Philip Fayer, a des ressources financières de 800 M$ US pour réaliser d’autres transactions.

David Caron reconnaît que le multiple d’évaluation de 40 fois le bénéfice d’exploitation est « riche », mais Nuvei croît plus vite et dégage de meilleures marges que ses semblables, qui obtiennent un multiple encore plus généreux de 50 fois.


Le revendeur de Microsoft, Quisitive, ajoute les paiements à sa plateforme

QUIS, 1,38 $
Ratio cours/bénéfice prévu : 51,5 fois
Variation des bénéfices prévus en 2022 : perte de 2 cents à profit de 2 cents

La petite Quisitive Technology Solutions ajoute de nouvelles cordes à son arc.

En tant que partenaire privilégié de Microsoft (MSFT, 302,33 $ US), le fournisseur de solutions en TI profite de l’adoption des solutions infonuagiques par les entreprises, phénomène qui s’est accéléré depuis le début de la pandémie et le recours massif au télétravail.

Le marché qu’offre cette transition est vaste et Quisitive est bien placée pour tirer sa part du gâteau, estime David Caron.

Le modèle d’affaires produit aussi de bons revenus récurrents lors du renouvellement des licences (soit 20 % des revenus totaux) ainsi que des marges brutes (40 %) et d’exploitation intéressantes (16 %).

Des acquisitions complètent le tableau. L’achat majeur de la californienne BankCard Merchant Services, en mai, est particulièrement prometteur, car il accélérera sa percée du traitement des paiements sur la plateforme Azure de Microsoft. 

Maintenant que Bancorp Bank a accepté de parrainer le processus de paiement par carte de crédit, Quisitive entend offrir graduellement sa solution de paiement direct LedgerPay aux 7000 restaurants à service rapide, épiciers, dépanneurs et places de marché que compte BankCard.

« Quisitive recevra plusieurs sources de revenus, soit au paiement et à l’identification du client, mais aussi lorsque ce dernier profite de promotions ou de rabais personnalisés qu’auront généré les données sur les habitudes d’achat », explique le gestionnaire. 

En parallèle, ses services en TI continuent de croître. Quisitive reste aussi à l’affût pour acquérir d’autres revendeurs et petits fournisseurs de solutions de paiement. En avril, l’achat du revendeur de solutions Microsoft Mazik Global a ajouté des clients des secteurs américains de la santé et de l’éducation. 

D’ici trois à cinq ans, la société vise des revenus de 250 M$ US et un bénéfice d’exploitation de 100 M$ US, qui étaient respectivement de 50 M$ US et de 8,1 M$ US en 2020.

Déjà, au deuxième trimestre, ses revenus ont bondi de 70 % et le bénéfice d’exploitation, de 21 %.

David Caron n’exclut pas la possibilité qu’un jour, Quisitive mette en valeur sa solution de paiement en l’essaimant, ou qu’elle devienne une cible d’achat pour Microsoft. « Le PDG semble ouvert à toutes les options qui créeront de la valeur », dit-il.


Le distributeur Finning International bénéficie de nouveaux vents de dos

FTT, 32,95 $
Ratio cours/bénéfice prévu : 15,2 fois
Variation des bénéfices prévus en 2022 : +10,3 %

Le titre du principal distributeur de machinerie Caterpillar à l’extérieur des États-Unis a déjà profité de la reprise mondiale et du rebond des cours des matières premières, mais il recèle encore du potentiel, croit David Caron.

Finning peut en effet fournir des équipements lourds aux producteurs pétroliers de sables bitumineux qui augmentent la cadence à nouveau parce que la demande et les prix de l’or noir s’améliorent.

En Amérique latine, le distributeur est bien implanté au Chili, où la production de cuivre est appelée à croître pour répondre à la demande à long terme pour le métal rouge de la part des fabricants des voitures électriques, explique le gestionnaire.

Les plans d’infrastructures annoncés tant au Canada qu’en Grande-Bretagne devraient aussi soutenir la demande de la part des entreprises de construction qui devront renouveler leur flotte.

En fin de compte, tous ces équipements vendus ou loués alimenteront la future demande pour les services et de pièces de rechange. « Cette division est cruciale pour les perspectives de placements, car sa plateforme numérisée de services à la clientèle soutiendra les marges du groupe », fait valoir David Caron. D’ailleurs, Finning cible une croissance de 5 % à 9 % par rapport au rythme historique de 5 %.

Le titre n’est pas une aubaine classique, mais le multiple de 18 fois le bénéfice par action prévu est tout à fait conforme à la moyenne à long terme alors que ses marges réagiront davantage à la hausse des revenus que dans le passé.

En plus, le bilan est sain, ce qui donne à l’entreprise la possibilité d’envisager l’achat d’autres concessionnaires ailleurs dans le monde, bien que Caterpillar ait le dernier mot à ce sujet. Les achats servent aussi à ajouter des services complémentaires à son offre telle que la gestion du carburant.

Enfin, le distributeur d’Edmonton augmente périodiquement son dividende qui procure un rendement de 2,7 % actuellement. La dernière hausse de 10 % date du 8 août. 

Sur le même sujet

Le futur véhicule coté de Trump visé par une enquête fédérale

Il y a 35 minutes | AFP

L'action Digital World Acquisition Corp est censée fusionner avec le nouveau réseau social de Donald Trump.

Bourse: Wall Street en ordre dispersé, faute de nouvelles, après une semaine dans le vert

Mis à jour il y a 46 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto gagnait plus de 150 points une heure après l'ouverture.

OPINION Les nouvelles du marché
Mis à jour à 09:11 | Refinitiv
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi
Mis à jour à 08:45 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine
24/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Après avoir créé votre site, protégez-le!

SatelliteWP a développé un outil gratuit pour vérifier si vous êtes à risque d’une cyberattaque.

Le futur véhicule coté de Trump visé par une enquête fédérale

Il y a 35 minutes | AFP

L'action Digital World Acquisition Corp est censée fusionner avec le nouveau réseau social de Donald Trump.

Ukraine: un missile russe frappe un centre commercial, Zelensky réclame le soutien du G7

Mis à jour à 11:31 | AFP et La Presse Canadienne

L’armée russe tentait lundi de pousser son avantage dans l'est de l'Ukraine.