Les objections contre la gestion indicielle


Édition du 23 Février 2019

Eh bien oui ! Encore une fois, les fonds indiciels gérés passivement ont augmenté leur part de marché aux États-Unis, laquelle est passée, selon Morningstar, de 35 % à 37 % en 2018. Alors, c'est bon ou c'est mauvais ? Faut-il suivre la tendance ? Tout le ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Cronos Group affiche d'importantes pertes au 4e trimestre

Toutefois ses revenus au quatrième trimestre sont trois fois plus importants qu’à la même période l’année précédente.

Pouvez-vous vraiment vous fier aux gourous de la finance?

25/03/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Une intelligence artificielle (IA) vient de découvrir qu'il faut être fou pour écouter leurs prédictions!

À la une

Est-ce la tâche du gouvernement de sauver nos sièges sociaux?

BLOGUE INVITÉ. Le gouvernement doit tout faire pour éviter que certaines entreprises dites stratégiques soient vendues.

Que faut-il savoir sur Huawei?

Les consommateurs apprécient ses appareils, mais les États s'inquiètent de la proximité entre l'entreprise et Pékin.

À surveiller : Loblaw, BRP et Blackberry

Que faire avec les titres de Loblaw, BRP et Blackberry? Voici quelques recommandations d’analystes.