Les objections contre la gestion indicielle


Édition du 23 Février 2019

Eh bien oui ! Encore une fois, les fonds indiciels gérés passivement ont augmenté leur part de marché aux États-Unis, laquelle est passée, selon Morningstar, de 35 % à 37 % en 2018. Alors, c'est bon ou c'est mauvais ? Faut-il suivre la tendance ? Tout le ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

À surveiller: Dollarama, Stella-Jones et IPL

Que faire avec les titres de Dollarama, Stella-Jones et IPL?

La Bourse de Sao Paulo dépasse les 100 000 points, une première

Mis à jour le 18/03/2019 | AFP

Les réformes ultralibérales promises par le nouveau gouvernement encouragent la place boursière.

À la une

L'accès à la propriété: la cadrature du cercle

Il y a 48 minutes | Daniel Germain

BUDGET FÉDÉRAL. Ottawa introduit un nouveau programme d’aide pour les premiers acheteurs et améliore le RAP.

Budget fédéral: Options d'achat - augmentation d'impôt pour les hauts dirigeants

Il y a 37 minutes | Stéphane Rolland

BUDGET FÉDÉRAL. Les employés des entreprises en démarrage sont exemptés pour préserver cet outil de rétention.

Budget fédéral: des indices sur les thèmes de la campagne électorale

Il y a 40 minutes | La Presse Canadienne

Sans surprise, le déficit atteint 14,9G$ pour l'année financière qui se termine et grimpera à 19,8G$ en 2019-2020.