Les objections contre la gestion indicielle


Édition du 23 Février 2019

Eh bien oui ! Encore une fois, les fonds indiciels gérés passivement ont augmenté leur part de marché aux États-Unis, laquelle est passée, selon Morningstar, de 35 % à 37 % en 2018. Alors, c'est bon ou c'est mauvais ? Faut-il suivre la tendance ? Tout le ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Bourse: Wall Street et Toronto reprennent leur course aux records

REVUE DES MARCHÉS. Le Dow Jones et le S&P 500 ont conclu une quatrième progression hebdomadaire consécutive.

Titres en action: Tilray, Morgan Stanley, TUI, Daimler

Mis à jour le 16/04/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.