Les critères clés pour sélectionner vos titres

Publié le 13/11/2008 à 00:00

Les critères clés pour sélectionner vos titres

Publié le 13/11/2008 à 00:00

Par Yannick Clérouin

La plupart des renseignements financiers qu’il faut pour réaliser l’analyse fondamentale d’une entreprise sont disponibles sur Lesaffaires.com.


Nos données financières sont fournies par GlobeInvestor.com, le site du quotidien The Globe and Mail. Ce sont celles que j’utilise pour analyser les entreprises.


Vous mentionnez, avec raison, que certaines informations financières varient d’un site à l’autre.


En ce qui concerne la valeur boursière des entreprises, cela peut être attribuable à deux facteurs : le moment de la journée où cette valeur est calculée et le fait que certaines sources n’aient pas mis à jour leur information.


Pour avoir les données financières les plus justes possibles, mieux vaut consulter les états financiers des entreprises.


Vous n’avez pas besoin d’un diplôme en finance pour in-vestir de façon intelligente, mais il est essentiel de se familiariser avec quelques données fondamentales.


Pour vous simplifier la vie, analysez un titre comme vous le feriez pour un commerce. Avant d’acheter ce commerce, vous chercheriez à connaître ses revenus et son bénéfice.


Une des meilleures façons de savoir si une entreprise est rentable est d’analyser son rendement sur les sommes investies par ses actionnaires. Cette donnée se trouve sur la plupart des sites financiers. Pour la calculer, il suffit de diviser le bénéfice après impôts réalisé au cours d’une année par l’avoir des actionnaires (en anglais, shareholder’s equity), lequel figure au bilan.


Vous devez aussi regarder l’endettement. Habituellement, plus une société a une dette élevée par rapport aux montants investis par les actionnaires, plus elle est risquée.


Une autre façon simple d’analyser l’endettement est de faire le rapport entre sa dette et ses bénéfices annuels. Cela vous indiquera sa capacité à rembourser ses emprunts.


Plus une société est rentable, plus elle peut verser des dividendes à ses actionnaires. Dans votre évaluation, vous devriez accorder des points supplémentaires à celles dont la rentabilité est durable.


Ainsi, un producteur de matières premières, dont la rentabilité est tributaire du prix de la ressource, devrait obtenir une note inférieure à une chaîne d’alimentation, dont les activités sont plus stables.


Enfin, avant d’acheter un commerce, vous négocierez un juste prix. Une des façons les plus simples d’évaluer le prix d’une entreprise est de diviser le cours de son titre par son bénéfice par action.


En premier lieu, divisez le cours du titre par le bénéfice par action réalisé au cours des quatre derniers trimestres. Vous saurez ainsi combien de fois vous déboursez pour ses bénéfices passés. Règle générale, plus ce ratio est faible, plus le prix payé est attrayant.

Répétez cet exercice pour avoir une idée du prix que vous payez les bénéfices futurs de l’entreprise, en vous basant sur les prévisions diffusées sur les sites financiers.

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Ă€ surveiller : Loblaw, BRP et Blackberry

Il y a 26 minutes | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Loblaw, BRP et Blackberry? Voici quelques recommandations d’analystes.

Manufacturier 4.0: le retard du Québec menace les exportations

Deloitte propose diverses stratégies pour accélérer la transformation des entreprises en manufacturiers intelligents.

Apple peut marcher et mâcher de la gomme en même temps

BLOGUE. Apple, c’est un fabricant informatique ou une société de services? En un mot : oui.