La peur d'investir hante les Canadiens

Publié le 12/03/2018 à 10:16

La peur d'investir hante les Canadiens

Publié le 12/03/2018 à 10:16

Par Conseiller

Prendre une décision de placement rebute bon nombre des clients, surtout lorsqu’il s’agit d’investir en ligne, car ils se jugent incompétents dans ce domaine.


Un sondage publié par BMO Gestion de patrimoine révèle que près de la moitié des personnes interrogées au pays (46 %) se disent « intimidées » à l’idée de placer leur argent. Plus précisément, près des deux tiers affirment manquer de connaissances en matière d’investissement (60 %), tandis que 38 % ont l’impression de ne pas avoir assez de temps pour investir.


Le sondage montre également que plus de la moitié des répondants (53 %) recherchent des outils pour les aider à mieux investir en ligne. Cette quête concerne 38 % des baby-boomers, 58 % des membres de la génération X (nés entre le milieu des années 1960 et celui des années 1970) ainsi que 67 % des Y.


Investir en ligne, mais pas tout seul


Enfin, l’enquête d’opinion relève que près des trois quarts des investisseurs canadiens (74 %) ayant recours aux services d’un conseiller numérique sont satisfaits de leurs choix de placement. Cette appréciation varie toutefois grandement selon l’âge, puisque les baby-boomers se disent globalement moins satisfaits de leurs placements (33 %) que les représentants de la génération X (76 %) et les Y (79 %).


« Dans le passé, seuls les investisseurs qui avaient le temps et les connaissances pour gérer leur propre portefeuille investissaient en ligne. Les solutions numériques ont transformé l’investissement traditionnel et redéfini qui peut investir en ligne, mais certains demeurent soucieux de savoir où et quand le faire », observe Silvio Stroescu, chef du secteur Placement en direct de BMO Gestion de patrimoine, dans un communiqué.


Celui-ci ajoute que prendre des décisions de placement peut s’avérer « particulièrement intimidant pour les plus jeunes investisseurs qui ont moins d’expérience » avec la panoplie de types de placement aujourd’hui disponible sur le marché.


Le sondage a été effectué en ligne par Pollara entre le 1er et le 9 novembre 2017 auprès de 2 501 adultes canadiens. Sa marge d’erreur est de plus ou moins 2 % 19 fois sur 20.


 


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

Vidéo: Le recul de Dollarama n'inquiète pas François Rochon

GESTIONNAIRES EN ACTION. Dollarama a déçu au 2e trimestre, mais François Rochon ne s'en inquiète pas outre mesure.

Ce que révèle la chute de Dollarama, Transcontinental et Transat

BLOGUE. Parfois le comportement de titres individuels offre un échantillon de l'état d'esprit des investisseurs.

À surveiller: Dollarama, Transat et Dunkin' Brands

14/09/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Dollarama, Transat et Dunkin' Brands?