Investir soi-même sans mettre sa retraite en péril


Édition de Juin 2022

Investir soi-même sans mettre sa retraite en péril


Édition de Juin 2022

(Photo: Martin Flamand)

Libre à vous d’investir une portion ou l’entièreté de votre épargne de manière autonome. Sachez toutefois qu’en choisissant la seconde option, vous auriez avantage à réfléchir un instant aux conséquences que cela pourrait avoir sur votre retraite.

Une étude américaine publiée l’an dernier par la firme Dalbar révèle que 70 % des investisseurs autonomes interrogés n’ont pas de plan de retraite, tandis que cette proportion chute à 25 % chez les investisseurs qui retiennent les services d’un conseiller financier.

Le sondage montre aussi que près du tiers des investisseurs autonomes ne savent pas combien d’argent ils devront épargner pour s’assurer une retraite adéquate, soit une proportion trois fois plus élevée que celle observée parmi les investisseurs épaulés par un conseiller.

On y apprend finalement que 18 % des investisseurs autonomes ne savent pas combien d’argent ils ont épargné à ce jour pour leur retraite. En comparaison, seulement 7 % des investisseurs faisant affaire avec un conseiller financier sont dans le brouillard concernant les sommes déjà mises de côté pour leurs vieux jours.

«Ça m’inquiète parce que je ne suis pas certain que tous les gens qui investissent de manière autonome ont tous les éléments en main pour prendre de bonnes décisions», observe André Lacasse, planificateur financier chez Lacasse services financiers.

Fabien Major, planificateur financier chez Gestion de patrimoine Assante, sert quant à lui une mise en garde aux investisseurs adeptes d’applications de courtage en ligne qui combinent patrimoine et divertissement. «En mélangeant les deux, on obtient un cocktail explosif, dit-il. C’est jouer son avenir.»

«Je crois que l’investissement autonome doit être réservé à un montant précis qui ne causerait pas de dommage au patrimoine et ne changerait pas les plans de vie en cas de perte», ajoute-t-il.

Le patron de Hardbacon, Julien Brault, se soucie particulièrement des plus jeunes investisseurs, qui ont ouvert un compte de courtage pour la première fois au cours des deux dernières années. «Plusieurs d’entre eux n’ont jamais vu ce que c’est, une crise économique», fait-il remarquer.

Si une forte de baisse des marchés devait survenir prochainement, il craint que ces investisseurs inexpérimentés oublient que les marchés sont cycliques et qu’ils finissent, en théorie, par remonter.

«Les gens comprennent le principe de base, mais quand une crise financière dure longtemps, le marché les a à l’usure», dit-il. Résultat:ces investisseurs paniqués vendent au mauvais moment, ce qui peut sévèrement plomber leur plan de retraite.

 

Répondre à la demande

Les institutions financières se défendent d’offrir un service qui peut compromettre la retraite des clients s’il n’est pas utilisé avec précaution. Elles insistent plutôt sur le fait qu’elles répondent à l’autonomie demandée par leurs clients.

«C’est à chaque client d’établir ses propres limites», affirme le patron de Banque Nationale Courtage direct, Claude-Frédéric Robert, tout en insistant sur l’importance d’offrir du contenu éducatif et d’améliorer la littératie financière des utilisateurs.

«Notre rôle, c’est de soutenir nos clients avec de l’éducation», affirme lui aussi le vice-président et directeur général de Desjardins Courtage en ligne, Marc Girard. «C’est vraiment une question de besoins et de préférences, répond quant à elle Sabrina Della Fazia, de BMO Ligne d’action. Si les plateformes continuent de gagner en popularité, c’est sûrement parce que les gens veulent avoir de l’autonomie.

 

 

Des ressources pour vous guider

Il existe une multitude de sources d’informations pour faire vos premiers pas en investissement autonome ou pour passer à la vitesse supérieure. En voici quelques-unes qui devraient vous intéresser.

 

LIVRES


L’investisseur intelligent
(The Intelligent Investor), par Benjamin Graham

«Ce livre-là ne se démode pas. Ça parle de l’investissement de type entrepreneur:si j’achète un titre en Bourse, c’est que je comprends pourquoi et dans quelles circonstances je l’achète», affirme Fabien Major, de Gestion de patrimoine Assante.

 

L’effet boule de neige
(The Snowball: Warren Buffett and the Business of Life), par Alice Schroeder

«C’est intéressant pour comprendre le domaine de l’investissement, l’état d’esprit d’un investisseur très réputé comme Warren Buffett. Et comme c’est une biographie, ça se lit comme un roman. C’est une belle entrée en matière», fait remarquer Julien Brault, de Hardbacon.

 

Autres recommandations

Investir pour les nuls
(par Eric Tyson et Tony Martin)

Investir à la Bourse et s’enrichir
(par Bernard Mooney)

Courtage en ligne. Petit guide de l’investisseur autonome
(par Stéphane Desjardins)

De zéro à millionnaire. Investir en bourse sans souffrir
(par Nicolas Bérubé)

 

BALADOS

 

Le Planif
par Fabien Major

Se décrit comme le «premier balado canadien francophone»consacré à la planification financière. Au menu:gestion de portefeuille, mais aussi assurances, budget, impôts ou retraite. À vous de choisir les épisodes qui vous interpellent le plus.

 

The Rational Reminder
(en anglais)

Balado animé par deux gestionnaires de portefeuille de la firme PWL, qui a des bureaux à Toronto, Ottawa, Waterloo et Montréal. Des conseils de Canadiens, pour des investisseurs canadiens.

 

Sur le même sujet

Le risque de récession plombe les taux obligataires

23/06/2022 | AFP

Les taux d’intérêt des dettes des États baissaient fortement jeudi sur le marché obligataire.

Les marchés émergents pourraient bien toucher le fond

21/06/2022 | Morningstar

La politique de tolérance zéro de la Chine en matière de COVID-19 affecte les marchés, selon RBC.

À la une

Bourse: Wall Street termine sans direction, craintes d'une récession

Mis à jour le 29/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de près de 150 points.

À surveiller: Couche-Tard, Air Canada, et Gildan

Que faire avec les titres d’Alimentation Couche-Tard, Air Canada et Vêtements de sport Gildan?

Les mythes de la table d’imposition

29/06/2022 | Thomas Gaudet

BLOGUE INVITÉ. Non, votre voisin n’est pas la référence en matière fiscale.