Investir en ligne : votre portefeuille est-il assez diversifié ?

Publié le 18/10/2010 à 14:37, mis à jour le 18/10/2010 à 14:39

Investir en ligne : votre portefeuille est-il assez diversifié ?

Publié le 18/10/2010 à 14:37, mis à jour le 18/10/2010 à 14:39

Une faible proportion, soit 11 %, emploierait les comptes de courtage en ligne uniquement pour réaliser des profits à court terme. Photo : Bloomberg

Un investisseur en ligne sur cinq (19 %) estime que son portefeuille est bien diversifié, selon un récent sondage mené pour le compte de la Banque Royale (RBC).


Dans ce groupe, on remarque que la proportion de femmes est plus importante (22 %) que celle des hommes (17 %). Trois répondants sur dix jugent que leur portefeuille n'est pas très diversifié, pas diversifié du tout ou n'en savent rien.


Le sondage a aussi permis de découvrir que plus le portefeuille est diversifié, plus il y a de chances que les investisseurs estiment qu'il a rapporté les résultats attendus (61 %) ou plus (19 %).


Quatre-vingt un pour cent des Canadiens qui gèrent eux-mêmes leurs comptes de placement disent utiliser le courtage en ligne pour des objectifs de placement à long terme comme l'épargne en vue de la retraite ou des études des enfants.


Une faible proportion, soit 11 %, emploierait les comptes de courtage en ligne uniquement pour réaliser des profits à court terme.



DOSSIER : Investir en ligne


 


 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Énergies fossiles: prudence avec les «actifs échoués»

BALADO - La Banque du Canada met en garde les investisseurs dans sa dernière Revue du système financier - 2019.

À quoi tient notre avenir? À la beauté!

CHRONIQUE. La preuve par l'exemple avec le designer Daan Roosegaarde, de passage à C2 Montréal...

C2 Montréal: le chef Marcus Samuelsson parle de santé mentale

BLOGUE. À 23 ans, il fut le plus jeune chef couronné de 3 étoiles. Il vient d'ouvrir son premier restaurant à Montréal.