Huit risques boursiers auxquels les investisseurs seront confrontés en 2024

Publié le 15/12/2023 à 16:01

Huit risques boursiers auxquels les investisseurs seront confrontés en 2024

Publié le 15/12/2023 à 16:01

(Photo: 123RF)

Les investisseurs sont toujours sur la corde raide du risque, mais les événements rares et catastrophiques sont imprévisibles. Il vaut mieux accepter la réalité des risques boursiers et s'y préparer.

Nous avons identifié huit risques boursiers à l’aube de 2024. Examinons-les en profondeur, avec l’aide des experts de Morningstar Investment Management (MIM).

 

1) Extension du conflit au Moyen-Orient

Après l’attaque du Hamas contre Israël le 7 octobre, de nombreux observateurs s’inquiètent d’une escalade du conflit impliquant d’autres pays du Moyen-Orient. Cela pourrait avoir un impact sur les marchés de l’énergie et provoquer des chocs pétroliers qui, à leur tour, pourraient accroître le risque de récession pour les économies vulnérables. Bien que la plupart des commentateurs se soient montrés relativement agnostiques quant au risque que les marchés propres à Israël se retrouvent à l’épicentre d’une crise financière, la situation dépend du rôle joué par Tel-Aviv dans tout conflit terrestre ou aérien.

 

2) Prolongation du conflit entre l’Ukraine et la Russie

La prolongation du conflit entre l’Ukraine et la Russie pourrait elle aussi avoir un impact sur les marchés de l’énergie et des denrées alimentaires, ce qui, à son tour, pourrait accroître le risque de récession pour les pays européens. L’activité économique de la zone euro a globalement stagné en 2023. En septembre, la Banque centrale européenne (BCE) a revu à la baisse ses prévisions de croissance du produit intérieur brut (PIB), en particulier pour cette année et l’année prochaine, «en raison d’un effet de contraction plus important dû au resserrement des conditions de financement et à l’affaiblissement de l’environnement commercial international». Elle s’attend désormais à ce que l’économie de ce bloc économique progresse de 0,7% en 2023, de 1% en 2024 et de 1,5% en 2025.

 

3) Résurgence de l’inflation

L’inflation a nettement diminué par rapport à ses pics de 2022, tant en Europe qu’aux États-Unis, mais les risques de hausse sont toujours présents. «Il est clair que la chute des prix de l’énergie a été le principal moteur de la baisse du taux global à 2,4% (en novembre, dans la zone euro)», déclare Michael Field, stratégiste de Morningstar pour le marché européen.

«Toutefois, les prix de l’énergie peuvent être volatils et donc facilement remontés dans les mois à venir. Si l’inflation repart à la hausse, les banques centrales seront contraintes d’augmenter les taux d’intérêt, alors que le marché s’attend à une baisse dans le courant de l’année prochaine.» Cela pourrait également avoir un impact sur les bénéfices des entreprises et accroître le risque de récession.

 

4) Déficits souverains des marchés développés

Avec l’augmentation des niveaux d’endettement, les investisseurs exigent des primes de terme accrues, ou une compensation pour le risque lié à la détention d’obligations sur les marchés développés. En d’autres termes, ils recherchent des rendements à terme plus élevés. En outre, les banques centrales ne réinvestissent plus le produit des obligations arrivant à échéance dans le cadre du resserrement quantitatif, et les investisseurs ont du mal à absorber l’afflux de nouvelles obligations. Dans ce scénario, les rendements à long terme devraient repartir à la hausse, et les prix chuter.

 

Cliquer sur suivant pour découvrir 4 risques supplémentaires 

Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et les perdants du 27 mai

Mis à jour le 27/05/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Google-moi...

27/05/2024 | Olivier Laquinte

EXPERT INVITÉ. Je ne connais personne qui n’a jamais dit «L’as-tu googlé» en réponse à une question.

OPINION Bourse: Toronto termine en hausse, aidée par l'énergie et les industries
Mis à jour le 27/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Les nouvelles du marché du lundi 27 mai
Mis à jour le 27/05/2024 | Refinitiv
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi 27 mai
Mis à jour le 27/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Bourse: Toronto termine en hausse, aidée par l'énergie et les industries

Mis à jour le 27/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés boursiers américains étaient fermés pour le jour férié du Memorial Day.

Bourse: les gagnants et les perdants du 27 mai

Mis à jour le 27/05/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Apple, Microsoft et Gildan

27/05/2024 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Apple, Microsoft et Gildan? Voici quelques recommandations d’analystes.