Être père de famille rend les hommes plus généreux

Publié le 26/07/2013 à 13:42, mis à jour le 26/07/2013 à 13:47

Être père de famille rend les hommes plus généreux

Publié le 26/07/2013 à 13:42, mis à jour le 26/07/2013 à 13:47

Bill Gates, co-fondateur de Microsoft et fondateur de la fondation Bill & Melinda Gates. Photo: Bloomberg

Les hommes qui bénéficient d'une présence féminine sont plus philanthropes.

Qu'est-ce qui rend certains hommes avares et d'autres généreux?, questionne The New York Times.

Qu'est-ce qui motive Bill Gates, par exemple, à faire plus de 28 milliards de dollars de dons philanthropiques alors que beaucoup de ses pairs, milliardaires, gardent un contrôle relativement avare sur leurs fortunes personnelles?

La réponse peut paraître surprenante, mais la simple présence de membres féminins de la famille -même les nourrissons - peut suffire à rendre les hommes plus généreux.

Dans une nouvelle étude provocatrice, les chercheurs Michael Dahl, Cristian Dezso et David Gaddis Ross examinent ce que la générosité inspire aux hommes fortunés.

Plutôt que de regarder les dons à grande échelle, ils ont cherché à savoir pourquoi certains dirigeants masculins ont payé leurs employés de manière plus généreuse que d'autres.

Les chercheurs ont suivi l'évolution des salaires que les dirigeants masculins, dans plus de 10 000 entreprises danoises, ont octroyés à leurs employés au cours d'une décennie.

Il s'avère que les dirigeants qui deviennent pères d'un garçon paient en moyenne 100 $ de moins leurs employés, au niveau de leur rémunération annuelle.

Tandis que lorsqu'ils deviennent père d'une fille, les salaires ne baissent pas.

Il y a même des études qui montrent que les législateurs américains, pères de filles, votent plus libéral, ce qui est également vrai pour les électeurs britanniques de sexe masculin qui ont des filles, notamment en matière de référendum et choix politiques concernant les droits liés à la procréation.

«Un père est influencé par les préférences de sa fille», soutiennent les chercheurs Andrew Oswald de l'Université de Warwick et Nattavudh Powdthavee, à l'Université de York. Cette empathie père-fille peut expliquer les impulsions plus généreuses envers les employés.

Est-il possible que la proximité des petites filles invite à une plus grande générosité? D'autres études, dans une variété de domaines, suggèrent c'est le cas et que cela pourrait s'étendre au-delà de la relation père-fille.

Des scientifiques estiment que le comportement empathique des sœurs peut déteindre sur leurs frères. La psychologue Alice Eagly à la Northwestern University constate que les hommes sont beaucoup plus susceptibles d'aider les femmes que d'aider les hommes.

L'exemple de Bill Gates

À suivre dans cette section

À la une

Quels sont les détaillants qui vous font sentir en sécurité?

Peu d’entre eux auraient pourtant fait preuve de réelle innovation dans leur façon de s’approprier les consignes.

Bourse: comment s'inspirer des plus grands investisseurs de l'histoire

BALADO. François Rochon commente les philosophies de Philip Fisher, Peter Lynch, Benjamin Graham et Warren Buffett.

À surveiller: Banque Nationale, Saputo, Stingray

Que faire avec les titres de Banque Nationale, Saputo et Stingray? Voici quelques recommandations d’analystes.