Êtes-vous piégé par vos neurones ?


Édition du 09 Avril 2016

Négocier à la Bourse n'est pas inné. Même pour les experts, battre le marché à long terme est loin d'être évident. Pour y parvenir, ils doivent non seulement être capables de prendre des décisions plus judicieuses que leur voisin, mais aussi, et surtout, de vaincre les biais neurologiques qui affectent la rationalité de tous les humains, du chauffeur de camion au professeur de mathématiques. Or, les progrès récents en neurosciences et en économie comportementale nous donnent aujourd'hui la possibilité de mieux comprendre pourquoi les investisseurs prennent des décisions irrationnelles.


À lire aussi : «La crise de 2008 est l'aboutissement d'une longue période de stress chronique et de niveaux élevés de cortisol» - John Coates, chercheur en finances et en neurosciences à l'Université Cambridge


«Mon plus grand ennemi, c'est moi-même, lance Mark Lin, gestionnaire de portefeuille chez Gestion d'actifs CIBC. Le plus important combat que les investisseurs doivent gagner, c'est contre leurs émotions et leurs biais cognitifs.» Les pièges auxquels fait référence M. Lin viennent du fait que le cerveau humain n'a pas évolué afin de permettre aux gens d'analyser le marché boursier, mais de survivre dans un environnement hostile.


Pour Lesley Fellows, professeure de McGill en neurologie, un biais comme l'aversion à la perte a probablement sauvé la vie à nos ancêtres : «En fait, les systèmes neurologiques impliqués dans la prise d'une décision d'investissement sont les mêmes que ceux qui concernaient le choix de prendre une chance dans un contexte où il y avait un risque de se faire manger par un lion», explique la chercheuse. Dans un contexte où il est question de vie ou de mort, la logique voulant que toute perte boursière encourue soit compensée par un gain supérieur à long terme ne tient plus la route.


Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Le lunetier New Look repasse à l'offensive

New Look est prête à acquérir à nouveau, maintenant que le réseau des 150 lunetteries Iris a été intégré.

Double-test pour la Bourse américaine dès la semaine prochaine?

20/03/2019

La semaine prochaine commence la période de blocage avant les résultats qui suspens tout rachat d'actions.

À la une

Défi Start-up 7: traverser la tempête avec Julien Brault, PDG de Hardbacon

ENTREVUE. L'année 2018 a été difficile pour Hardbacon. Son PDG, Julien Brault, raconte comment il a traversé la tempête.

Défi Start-up 7: comment obtenir du financement?

21/03/2019 | Denis Lalonde

ENTREVUE. Comment aller chercher du financement? On en parle avec Amira Boutouchent, cofondatrice de Bridgr.

Défi Start-up 7: l'entrepreneuriat au féminin

20/03/2019 | Denis Lalonde

ENTREVUE. Les femmes sont de plus en plus nombreuses à se lancer en affaires, mais il reste encore du travail à faire.