Office peut maintenir une croissance d'environ 10%, selon BMO Marchés des capitaux

Publié le 01/08/2019 à 14:15

Office peut maintenir une croissance d'environ 10%, selon BMO Marchés des capitaux

Publié le 01/08/2019 à 14:15

Par Pascal Forget
Édifice bureaux de Microsoft

(Photo: 123fr)

La suite Office a le potentiel de maintenir une croissance à deux chiffres pour les prochaines années, croit Keith Bachman, de BMO Marchés des capitaux.

Office restera la plus grande source de revenue de Microsoft, prévoit l’analyste, qui publie un rapport portant sur Office et la division Productivity and Business Processes (PBP). Il anticipe que les revenus commerciaux d’Office augmenteront d’environ 10%, grâce à la croissance du nombre d’utilisateurs, mais aussi de leur transition vers Office 365 et à des services premium.

Le rapport estime le nombre d’utilisateurs commerciaux d’Office à 270 millions, avec une croissance de 7 à 8%  annuellement, compte tenu de son utilisation plus généralisée, entre autres par les travailleurs de première ligne. De ce nombre, entre 65 à 70% (soit environ 180 millions d’utilisateurs) utilisent Office 365, ce qui laisse place à plusieurs années de croissance.

Les revenus commerciaux d’Office 365 devraient aussi connaître une croissance de 20 à 30% pour les prochaines années, propulsés par le passage aux services premium E3 et E5 ainsi que la vente d’ensembles de fonctionnalités à moindre coût, comme Power BI ou de sécurité, qui contribuent à augmenter les revenus par utilisateurs de Microsoft.

Office représente environ 25% des revenus totaux de Microsoft et 87% de ceux de sa division PBP.

Le rapport estime que les revenus de la division atteindront 45,8 milliards de dollars américains, contre le consensus des analystes à 46 G $US. On prévoit que la division connaîtra une croissance d’environ 11%. Pour chaque progression de 1% des revenus de la division, les revenus totaux de Microsoft augmenteraient de 400 millions au cours de l’exercice 2020 de Microsoft.

S’il met à jour ses prévisions à long terme sur la division PBP, M. Bachman maintient sa recommandation «surperformance» et sa cible de 160 $US.

 

À la une

Bourse: Wall Street finit en hausse malgré la torpeur ambiante

Mis à jour à 16:53 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le secteur énergétique mène la Bourse de Toronto vers le haut.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

16:43 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Faites partie de notre classement des 300 plus grandes PME du Québec

17:00 | Les Affaires

Pour y figurer en bonne place et ainsi profiter d’une belle visibilité, remplissez notre formulaire.