Belgique et France: une assurance confiée au privé


Édition de Mai 2017

Belgique et France: une assurance confiée au privé


Édition de Mai 2017

Par Didier Bert

Illustration: Dorian Danielsen

En Belgique, les citoyens de plus de 21 ans sont tenus de payer 50 euros (70 $) par année à leur régime privé d'assurance santé (ces régimes s'inscrivent en complément des prestations du gouvernement). En cas de perte d'autonomie, ceci leur donne droit à 125 euros (180 $) par mois pour payer des services d'aide et de maintien à domicile, des aménagements d'habitation, etc.

Cette mesure est en vigueur en Flandre et devrait être étendue à la Wallonie à la fin de 2017. Elle sera obligatoire à partir de l'âge de 25 ans. Mais la somme afférente n'y sera versée que sous forme de services et non pas en argent comptant.

L'idée consiste à mutualiser les contributions afin que les régimes privés d'assurance bénéficient de plusieurs centaines de millions d'euros pour aider les personnes en perte d'autonomie.

En France, des assurances privées sont commercialisées à partir de 40 euros (60 $) par mois pour donner droit à 1 400 euros (2 000 $) en cas de perte d'autonomie. Ces chiffres sont donc comparables à ceux du Québec.

À la une

Bourse: Wall Street termine en berne, minée par la confiance des ménages

Mis à jour le 28/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse malgré la hausse du cours du pétrole brut.

À surveiller: MTY, Mdf commerce, et Goeasy

Que faire avec les titres de Groupe d’alimentation MTY, mdf commerce et goeasy?

Le BSFI modifie les règles sur les prêts immobiliers pour réduire le risque

Les consommateurs ne verront pas d’augmentation de leurs exigences de paiement mensuel à la suite de ce changement.