Assureurs : au tour d'UBS d'être sceptique

Publié le 19/10/2011 à 09:48, mis à jour le 19/10/2011 à 09:51

Assureurs : au tour d'UBS d'être sceptique

Publié le 19/10/2011 à 09:48, mis à jour le 19/10/2011 à 09:51

Après VMD, c'est au tour d'UBS d'abaisser ses prix cibles pour les assureurs canadiens en raison des bas taux d'intérêt et de la faiblesse du marché.

PLUS: Perte de la Sun Life : une difficulté momentanée selon VMD

Quelques jours après l'annonce d'une perte prévue de 621 M$ par la Sun Life, UBS publie un rapport dans lequel la banque prédit des pertes importantes, non seulement pour la Sun Life, mais également pour Manuvie au troisième trimestre. Les analystes d'UBS soulignent toutefois que certains gains, enregistrés notamment grâce aux obligations corporatives, pourraient amenuiser les pertes.

« Une croissance économique plus faible et les risques de défaut sur des dettes souveraines minent les taux d'intérêt et, du même coup, les prévisions à moyen et court terme pour les assureurs », indique UBS dans son rapport en ajoutant que même si les positions de capital sont fortes, un marché difficile pourrait faire pression sur les ratios de capital et de levier des assureurs.

UBS note que les rendements des obligations dix ans ont décliné de 124 points de base durant le trimestre alors que les marchés boursiers perdaient 14% depuis le trimestre précédent. « Nous prévoyons que ça se traduira par des pertes de 2,1 G$ pour Manuvie et de 800 M$ pour la Sun Life », prévoit UBS.

L'annonce d'une perte prévue par la Sun Life cette semaine a été « très décourageante » pour UBS puisque l'assureur avait « une sensibilité projetée beaucoup plus basse et une culture de gestion du risque bien plus conservatrice » que ses concurrents. Selon UBS, la situation de Sun Life suggère un « manque de transparence » et la présence de risques non linéaires.

De plus, les opérations récentes des autorités américaines, notamment à travers le « twist » de la Réserve fédérale, ne laissent pas entrevoir de remontée prochaine des taux d'intérêt. Cet environnement contribue à réduire la demande pour les produits d'assurance vie et à faire diminuer les bénéfices, la valeur aux livres et le rendement des assureurs, selon le rapport.

Le nouveau prix cible d'un an pour Manuvie est de 16 $, en chute par rapport au 18 $ initial, alors que Sun Life passe de 28,50 $ à 25,50$. « Nous croyons qu'il est actuellement difficile d'assigner une valeur plus élevée que la valeur aux livres des assureurs », écrit UBS.

Les analystes de la banque suisse continuent de préférer les banques canadiennes aux assureurs en raison de la croissance supérieure qu'offrent les titres bancaires. Si les taux d'intérêt finissent par revenir à des niveaux plus élevés, soit en passant de 2,16 % à 4 %, les assureurs pourraient toutefois reprendre le dessus sur les banques canadiennes, selon UBS.

À la une

Fuite chez Desjardins: des détenteurs de cartes de crédit touchés

Il y a 49 minutes | La Presse Canadienne

La fuite de données chez Desjardins aurait aussi touché 1,8 million de détenteurs de cartes de crédit.

Quand l'image (de marque) vaut mille mots

BLOGUE INVITÉ. Je suis toujours surpris de voir des sociétés qui ne comprennent pas l’importance de l'image de marque.

Le détaillant La Baie creuse sa perte au 3e trimestre

La Baie a fait état de ventes stagnantes pour son plus récent trimestre.