Que faire après la vente de son entreprise?


Édition du 21 Février 2024

Que faire après la vente de son entreprise?


Édition du 21 Février 2024

Par Charles Poulin

(Photo: 123RF)

IL ÉTAIT UNE FOIS... VOS FINANCES, la rubrique où ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'argent... ou presque!


Vous venez de vendre votre entreprise, que vous avez accompagnée jusqu’à l’âge adulte, ou encore cette machine bien huilée que vous avez acquise et propulsée avec passion vers les plus hauts sommets. Quelle est la suite? Si les volets gestion et administration sont désormais chose du passé, il n’en demeure pas moins que vous devez amorcer une autre carrière, celle d’investisseur dans votre propre avenir.

Ce changement de statut professionnel ne s’effectue pas sans heurts pour bien des entrepreneurs, indique Jean Michel Samuel, avocat fiscaliste et planificateur financier au Mouvement Desjardins.

«On parle d’entrepreneurs qui, du jour au lendemain, deviennent des individus qui tirent des revenus passifs, précise-t-il. Ça peut très bien bouleverser la dynamique personnelle et familiale.»

La preuve que, pour un chef d’entreprise, la vente marque seulement une étape plutôt qu’une véritable fin, c’est que de nombreux entrepreneurs rencontrés par Jean Michel Samuel affirment qu’ils n’ont jamais été aussi occupés de toute leur vie, alors qu’ils pensaient pouvoir profiter d’une retraite tranquille.

«C’est souvent la première fois où ils ont le temps et la capacité financière de faire ce qu’ils veulent», soumet-il.

 

Faire le point

L’après-vente est aussi l’occasion de faire le point afin de déterminer comment ils doivent gérer les sommes qu’ils ont reçues de la transaction.

«L’élément qui va nous guider pour la suite, dans tous les cas, c’est une planification financière fiscale et successorale solide et complète», avance Jean Michel Samuel.

Il faut déterminer le coût de la vie après la vente de l’entreprise. Le fiscaliste et planificateur financier souligne qu’il pourrait être tentant, pour l’entrepreneur qui vient d’empocher un gros montant, de faire un achat impulsif. Pourquoi pas une Ferrari ? La planification financière permet de déterminer si certains «luxes»sont possibles… ou non.

 

À qui faire confiance?

Les cédants devront également gérer leur nouvelle «célébrité». Dans certains cas, la transaction est publicisée:l’entreprise se trouve dans une petite communauté, se fait acheter par une société publique ou reçoit une somme qui touche l’imaginaire, et le tout se retrouve dans les journaux et aux bulletins télévisés, rappelle Jean Michel Samuel.

«Dans de telles situations, les entrepreneurs doivent s’attendre à ce que le téléphone se mette à sonner et qu’on leur offre des occasions d’investissement, observe-t-il. Il faut alors faire preuve d’une grande méfiance.»

Il suggère fortement de prendre les coordonnées de ces personnes qui appellent à l’improviste, d’effectuer des recherches sérieuses et de les questionner abondamment avant d’investir un seul sou.

De plus, dépendamment des sommes qu’il va recevoir, l’entrepreneur se verra offrir un accès à des services et à des experts (fiscalité, analyse testamentaire, etc.) d’institutions financières afin de gérer son pécule.

«Comment faire confiance à quelqu’un ? Il faut comprendre la rémunération des gestionnaires d’actifs, mentionne Jean Michel Samuel. Le sont-ils à l’heure, à l’acte ? Les honoraires sont-ils basés sur les actifs du client, quels sont les frais de gestion des produits ? Une institution qui soutient que son rendement est de 6 % est-elle meilleure qu’une autre dont les rendements sont de 5 % nets de frais ? Il faut être en mesure d’obtenir des données comparables pour pouvoir faire la différence.»

Jean Michel Samuel donne deux précieux conseils pour sélectionner qui va gérer son argent dans l’avenir:prenez votre temps et n’hésitez pas à retenir les services de quelqu’un en qui vous avez confiance pour vous assister dans cette tâche, que ce soit votre comptable, votre avocat ou votre fiscaliste.

 

Argent de poche

Un autre aspect qui sidère les entrepreneurs, c’est… la vie quotidienne après la vente.

Dans la planification financière, il y aura un plan de décaissement qui va expliquer où, année après année, il prendra ces sommes et dans quel ordre il va décaisser ses placements. Jean Michel Samuel recommande une mise à jour du plan tous les cinq ans ou après un événement majeur dans la vie de l’entrepreneur.

Sur le même sujet

Comment augmenter la valeur de son entreprise avant sa vente?

12/04/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Voici 7 étapes clés pour augmenter la valeur de votre entreprise.

Mondialisation: les PME en perpétuelle adaptation

11/04/2024 | Nicolas Duvernois

EXPERT INVITÉ. Les PME remettent bien des choses en question.

À la une

Bourse: Wall Street craint une escalade au Moyen-Orient

Mis à jour le 15/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a perdu près de 160 points, plombé par la faiblesse des actions du secteur de l’énergie.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Cogeco Communications et Constellation Brands

15/04/2024 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Richelieu, Cogeco et Constellation Brands ? Voici quelques recommandations d'analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du 15 avril

Mis à jour le 15/04/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.