Que devriez-vous inclure dans votre budget?

Publié le 04/02/2022 à 13:39

Que devriez-vous inclure dans votre budget?

Publié le 04/02/2022 à 13:39

Avant d'amorcer son budget, il faut faire la liste de vos dépenses actuelles, qu’elles soient fixes ou variables, ainsi que de vos sources de revenus. (Photo: 123RF)

Que ce soit une entreprise qui veut équilibrer ses comptes ou un jeune qui économise pour ses prochaines vacances, tout le monde doit faire un budget. En quelques mots, un budget est une estimation des revenus et des dépenses futures sur une période déterminée. C’est facile à dire, mais difficile à faire, parce qu’il n’est jamais bien agréable de devoir limiter ses dépenses.

Après tout, nous aimerions tous dépenser ce que nous gagnons. Une gratification immédiate, c’est beaucoup plus séduisant qu’une gestion de l’argent à long terme.

Cependant, pour avoir un budget, il faut faire des compromis. Il se peut par exemple qu’au lieu d’acheter une maison, on se contente d’un appartement pour pouvoir rembourser son prêt automobile plus rapidement.   

Selon Christine Benz, directrice des finances personnelles à Morningstar.com, tout le monde a besoin d’un budget, peu importe l’âge ou le revenu. «La chose essentielle à propos d’un budget, c’est qu’il nous permet de faire coïncider nos dépenses avec nos priorités».

 

Qu’est-ce qu’il y a dans un budget?

Avant toute chose, vous devez faire la liste de vos dépenses actuelles, qu’elles soient fixes ou variables, ainsi que de vos sources de revenus.

Les dépenses fixes comprennent entre autres le paiement de l’hypothèque, ou du loyer, et du prêt automobile de même que les impôts, le remboursement d’une carte de crédit et les frais d’alimentation.

Les soins personnels (coupes de cheveux, abonnement à un gym), les repas au restaurant et les spectacles sont des exemples de dépenses discrétionnaires soit des choses dont on n’a pas besoin mais dont on a envie.

Les sources de revenus, ce sont les salaires, les retraites et les pensions gouvernementales ainsi que les intérêts et le revenu des placements.  

 

Vos besoins et envies

Vous pouvez facilement tenir un registre de vos dépenses et revenus mensuels à l’aide d’une feuille de calcul comme celle-ci. Lorsque vous y inscrivez vos dépenses et sources de revenus, il est important de faire la distinction entre un «besoin» et une «envie».

Les besoins couvrent la subsistance et les choses essentielles.

Les envies, ce sont des choses que l’on veut, mais qui ne sont pas indispensables.

Selon une règle budgétaire de base, il faut diviser son revenu après impôt en trois catégories:

 

  • 50% pour faire face à ses besoins ;
  • 30% pour satisfaire ses envies ;
  • 20% pour l’épargne.

 

Le budget 50/30/20 a été élaboré par Elizabeth Warren dans son ouvrage All Your Worth: The Ultimate Lifetime Money Plan. (« Tout ce que vous valez: le plan financier à vie définitif »).

Faire la distinction dans vos dépenses entre un «besoin» et une «envie» dépend entièrement de vous. Une bonne règle est de penser à vos besoins comme les choses pour lesquelles il vous faut obligatoirement dépenser de l’argent chaque mois (dépenses fixes).

Les envies, ce sont celles qui vous font apprécier la vie (dépenses variables). L’épargne comprend vos placements dans des fonds communs, des FNB, des produits d’assurance ou des fonds de pension. Elle vous permet d’atteindre vos objectifs financiers.

 

Un processus prospectif et réaliste

Votre processus d’élaboration d’un budget devrait commencer par un examen minutieux de vos dépenses discrétionnaires au cours des derniers mois. Christine Benz suggère d’être «prospectif» et «réaliste» dans l’évaluation de ses dépenses variables.

Par exemple, il se peut que vous ayez dépensé beaucoup d’argent dans les restaurants durant un mois. Mais si retrouver la forme physique est sur votre liste de priorités personnelles, vous pouvez fignoler votre budget pour réduire vos dépenses au restaurant et augmenter vos frais d’épicerie, de manière à avoir une alimentation saine chez vous. Toutefois, il est irréaliste de faire un budget sans prévoir des repas avec des amis.    

L’étape suivante, c’est d’accorder toute votre attention aux dépenses fixes. «Ces articles sont indispensables, mais vous pouvez les aménager», dit Christine Benz. Parmi les secteurs où l’on peut réduire ses frais fixes, il y a l’alimentation, les vêtements, les paiements d’hypothèques — si refinancer est une option — et les services de télécommunications. N’oubliez pas que votre objectif ne devrait pas être seulement d’équilibrer le budget de votre foyer, mais aussi d’accroître le montant que vous avez réservé à l’épargne et aux placements chaque mois.

 

N’oubliez pas de faire le suivi

Enfin, élaborez un plan pour pouvoir à tout moment comparer vos dépenses réelles à vos prévisions budgétaires. «Une des erreurs principales que commettent les gens quand ils font un budget, c’est, sitôt fait, sitôt ranger dans un tiroir», mentionne Christine Benz.     

Sur le même sujet

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, rassurée par la Banque d’Angleterre et la baisse des taux

Mis à jour le 28/09/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a mis fin à une séquence de six reculs quotidiens consécutifs.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 28/09/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Dollarama, MTY et Magna

Que faire avec les titres de Dollarama, MTY et Magna? Voici quelques recommandations d'analystes.