Planification de la retraite: quelques rappels et mises au point

Publié le 02/09/2022 à 10:01

Planification de la retraite: quelques rappels et mises au point

Publié le 02/09/2022 à 10:01

Par Institut québécois de planification financière
Deux retraités

Il y a plusieurs sources de revenus possibles pour financer votre retraite. (Photo: 123RF)

EXPERT INVITÉ. Quand vous abordez la question de la retraite avec votre planificateur financier ou planificatrice financière, les échanges portent autant sur vos objectifs et projets de vie que sur votre situation financière. Compte tenu des nombreuses informations, chiffres et hypothèses nécessaires qui évoluent au fil des ans, votre plan financier devrait être révisé régulièrement et chaque fois qu’il y a un changement significatif dans votre vie. Une modification récente ou à venir dans la législation, par exemple, peut avoir un impact sur votre plan de retraite, et particulièrement sur vos sources de revenus à la retraite.

Il y a plusieurs sources de revenus possibles pour financer votre retraite :

  • Pension de la Sécurité de la vieillesse (PSV)
  • Régime de rentes du Québec (RRQ)
  • Divers régimes de pension privés et publics
  • Épargne accumulée (REER, FERR, CELI, comptes non enregistrés, etc.)
  • Autres (revenus locatifs, travail à temps partiel, etc.)

Avec autant de sources de revenus possibles, il est important d’être à l’affût des changements qui peuvent les affecter. Voyons quelques exemples qui méritent une certaine réflexion.

 

La pension de la Sécurité de la vieillesse

Lors du budget fédéral de 2021, le gouvernement a annoncé une bonification du montant mensuel de la PSV pour les personnes de 75 ans et plus. Cette augmentation de 10 % est permanente et a débuté en juillet 2022. Les montants de la PSV sont revus de manière trimestrielle afin de tenir compte de l’inflation. Voici les montants maximums pour la période de juillet à septembre 2022 :

  • 65 à 74 ans = 666,83 $ / mois
  • 75 ans et plus = 733,51 $ / mois

Cette bonification de 10%, qui équivaut à 66,68 $ par mois, sera aussi applicable pour ceux qui décident de reporter les prestations de la PSV après 65 ans. Elle ne viendra pas affecter le Supplément de revenu garanti (SRG). Finalement, le seuil de récupération de la PSV, c’est-à-dire le revenu annuel à partir duquel la prestation de la PSV commence à diminuer, est de 81 761 $ en 2022.

 

Le Régime de rentes du Québec

La bonification du RRQ est entrée en vigueur le 1er janvier 2019. Cela se traduit par l’ajout d’un régime supplémentaire au régime de base. Cette bonification, qui touche tous les travailleurs, fera notamment augmenter la prestation de retraite du RRQ. Elle est progressive, s’échelonnant de 2019 à 2025. Tout comme pour le régime de base, les cotisations au régime supplémentaire sont obligatoires. De plus, le calcul de la rente de retraite sera basé sur un taux de remplacement du revenu qui augmentera graduellement de 25 % à 33 1/3 %. Ceux qui sont proches de la retraite actuellement ne verront pas beaucoup de changements, mais ceux qui sont en début de carrière pourront voir une différence assez importante dans leurs montants de prestations à la retraite.

 

Les rentes

Ce sont des produits offerts par les compagnies d’assurance. En bref, une personne peut décider d’utiliser une somme qu’elle détient dans un compte (enregistré ou non) afin d’acheter une rente qui lui donne un versement régulier (par exemple mensuel), sur une durée de temps fixe ou la vie durant (dans ce cas on dit que c’est viager). Le calcul se fait selon plusieurs facteurs tels que l’âge, le sexe, l’espérance de vie, la durée de la rente, les taux d’intérêt actuels.

 

Il existe plusieurs types de rentes et diverses options :

- rentes : viagère, à terme fixe, certaine

- options : indexation, période garantie, réversibilité au conjoint. etc.

Les rentes servent à garantir un montant de revenus à la retraite. Avec la RRQ et la PSV, elles peuvent servir à couvrir la portion des dépenses fixes d’une personne à la retraite, par exemple. De plus, ces sommes sont fixes et ne sont pas influencées par les fluctuations des marchés boursiers. Ces dernières années, les rentes étaient peu populaires étant donné le contexte de bas taux d’intérêts et des marchés boursiers vigoureux. Cependant, avec le contexte actuel d’inflation à des hauts historiques sur 30 et 40 ans ainsi que la volatilité boursière en 2022, la situation pourrait changer. Aux États-Unis, les récents mois ont vu une augmentation somme toute importante d’achat de rentes et 2022 pourrait être l’année la plus populaire pour les rentes depuis 2008.

 

La rente viagère différée à un âge avancé

Depuis l’annonce faite dans le budget fédéral de 2019, il serait possible en théorie de souscrire une rente viagère différée à un âge avancé (RVDAA). Il s’agit d’une rente viagère dont les versements peuvent commencer aussi tard qu’à la fin de l’année durant laquelle on atteint l’âge de 85 ans, que l’on peut acquérir avec des fonds provenant d’un régime enregistré d’épargne-retraite. Le montant maximum que l’on peut affecter à l’acquisition d’une RVDAA correspond au moindre de :

- 150 000 $ (en 2020)

- 25 % du montant total détenu dans les régimes admissibles

Le montant de rente reçu dans l’année n’est pas inclus dans le calcul des montants minimum des retraits annuels FERR. La RVDAA permet donc plus de flexibilité dans les stratégies de gestion du risque de survie. Au moment d’écrire ces lignes, ce produit n’est que peu connu et pas vraiment disponible sur le marché.

Avec les diverses sources possibles de revenus à la retraite et toutes les possibilités pour optimiser le décaissement afin de diminuer votre facture fiscale tout en respectant votre tolérance aux risques, planifier votre retraite peut vite devenir complexe. C’est pourquoi il est important d’obtenir de l’aide pour mettre en place les stratégies qui seront le mieux adaptées à votre situation.

 

Salomon Gamache, LL. M. Fisc., Pl. Fin., CLU, CIM, FCSI

 

À la une

Fonctionnaires fédéraux: Ottawa a déposé de nouvelles offres

Le Conseil du trésor s’est déjà dit prêt à négocier de bonne foi, tout en tenant compte du contexte économique.

Les motos électriques de Harley-Davidson entrent à Wall Street, au ralenti

14:33 | AFP

Harley doit garder 74% de la nouvelle société cotée en Bourse.

La croissance économique du Québec a ralenti au 2e trimestre

Le commerce extérieur a réduit la progression du PIB au deuxième trimestre.