Les avantages de l'intérêt décomposé

Publié le 04/01/2019 à 10:57

Les avantages de l'intérêt décomposé

Publié le 04/01/2019 à 10:57

Par Institut québécois de planification financière

Un des plus grands postes budgétaires des ménages est le remboursement du prêt hypothécaire. Lorsqu’on effectue un paiement hypothécaire, une partie du montant s’en va en paiement d’intérêts à l’institution financière et l’autre s’en va en capital pour réduire la dette.

Sachant que plus de 80 % des propriétaires âgés de 25 à 45 ans détiennent une hypothèque, cette dépense pèse lourd sur le budget des Québécois. En moyenne, ces derniers prennent 25 ans pour rembourser leur prêt hypothécaire. Imaginez le montant d’intérêts qui est versé à l’institution financière durant toute cette période!

La plupart d’entre nous connaissent les avantages de l’intérêt composé, qui consiste principalement à faire de l’intérêt sur de l’intérêt, ce qui permet à long terme d’augmenter de manière considérable le capital investi. Mais que diriez-vous d’en savoir plus sur ce que j’appelle « l’intérêt décomposé » ?

L’intérêt décomposé, c’est de l’intérêt épargné, donc de l’argent supplémentaire dans vos poches, lorsque l’hypothèque est payée plus rapidement. Comme l’intérêt composé, un petit montant supplémentaire ajouté à votre paiement hypothécaire peut faire une grande différence, surtout sur le long terme.

Un moyen d’épargne

Payer plus rapidement son hypothèque peut aussi être un moyen d’épargne.

Prenons l’exemple de Martin et Julie. Ils ont 30 ans et détiennent une hypothèque de 200 000 $ dont la période d’amortissement restante est de 25 ans. Pour les besoins de l’exercice, nous émettons l’hypothèse que le taux d’intérêt sera constant, à 4 %.

Si Martin et Julie paient le versement mensuel minimum requis, qui est de 1 052,04 $ par mois, pendant 25 ans, ils auront payé plus de 37 000 $ en intérêts… sur 5 ans! Sur 25 ans, c’est plus de 115 000 $ en intérêts qu’ils auront payé. Bref, leur hypothèque de 200 000 $ va leur coûter 315 000 $ au bout de 25 ans, soit environ 250 000 $ en dollars d’aujourd’hui.

Lorsque le taux d’emprunt sur l’hypothèque est supérieur au taux de rendement espéré sur les épargnes REER, l’accélération du paiement de l’hypothèque représente une option intéressante.

Évaluons trois hypothèses:

1. Martin et Julie décident de prendre leur café à la maison plutôt qu’au café du coin et mettent ainsi l’équivalent de 4 $ de plus par jour sur leur paiement hypothécaire. Ce montant représente 120 $ de plus par mois. L’impact de ce changement d’habitude permettra au couple de payer son hypothèque 4 ans plus tôt et d’économiser 21 000 $ en intérêts.

2. En plus de leur nouvelle habitude de prendre le café à la maison, Martin et Julie décident d’apporter un lunch maison de plus par semaine au travail. Ils peuvent ainsi ajouter l’équivalent de 80 $ par mois sur leur paiement hypothécaire. En faisant cela, ils paieront leur hypothèque 6 ans plus tôt et économiseront 31 000 $ en intérêts.

3. Finalement, Martin et Julie se serrent les coudes et décident d’acheter deux bouteilles de vin de moins par mois. Ils rajoutent un montant supplémentaire mensuel de 40 $ sur leur paiement hypothécaire. Avec ces 3 hypothèses combinées, ils paieront leur hypothèque 7 ans plus tôt et économiseront plus de 35 000 $ en intérêts.

Martin et Julie économiseront des dizaines de milliers de dollars en changeant certaines de leurs habitudes financières. Cela peut sembler comme un sacrifice, certes, mais payer plus rapidement leur hypothèque leur permettra de mettre des dizaines de milliers de dollars de plus dans leur poche.

Ainsi, dire non à quelque chose permet de dire oui à autre chose. En payant leur hypothèque plus vite, ils pourront peut-être prendre leur retraite plus rapidement, ou encore se payer le bateau dont ils ont toujours rêvé.

En ce début d’année, trouvez vos sources de motivation, car certains petits changements d’habitudes peuvent vous faire gagner gros. Surtout, n’oubliez pas d’avoir du plaisir à vous occuper de vos finances! 

Bonne année à tous.

Amine Chbani, MBA, Pl. Fin.


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

À la une

Immobilier: croissance remarquable des ventes en décembre

13:32 | Les Affaires - JLR

Le marché immobilier québécois fut vigoureux en 2019 et le mois de décembre dernier n’a pas fait exception.

Prévisions immobilières: 2020 sera-t-elle à l'image de 2019?

13/01/2020 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. La croissance des prix et des ventes de propriétés devrait se poursuivre en 2020.

La demande de propriétés multirésidentielles en croissance

04/12/2019 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Les ventes et les prix des multiplex ont augmenté au cours des 10 premiers mois de l'année.