La Bourse avant la maison


Édition du 13 Février 2016

La Bourse avant la maison


Édition du 13 Février 2016

Par Stéphane Rolland

[Photo : Shutterstock]

Être locataire, c'est lancer son argent par les fenêtres. Cette pensée répandue est surfaite : l'achat d'une maison n'est pas la décision financière du siècle, croit Alex Tabarrok, professeur d'économie à la George Mason University. «Il est déconseillé de concentrer une part aussi considérable de vos avoirs dans un seul actif, écrit-il dans son blogue Marginal Revolution. Les actions, pour leur part, facilitent la diversification. À long terme, votre résidence s'appréciera nettement moins que vos actions.» De plus, l'achat d'une résidence réduit votre mobilité professionnelle, dit l'économiste. «Lorsque le marché du travail faiblit dans une communauté et que le prix des maisons chute, les gens conservent leur résidence trop longtemps dans l'espoir que les prix se rétabliront, écrit-il. Il est curieux de constater que dans les États américains et les pays où le pourcentage de propriétaires est le plus élevé, le taux de chômage est également plus élevé.» M. Tabarrok note que 41 % des Allemands sont propriétaires, selon des données de l'OCDE. Ce taux est de 68,9 % pour les Canadiens et de 68,7 % pour les Américains.

Appréciation des actions et des maisons, de 2005 à 2015

+ 57 % Indice du prix des propriétés MLS dans la région de Montréal

+ 68 % Indice S&P 500

+ 40 % Indice S&P/TSX

Sources : MLS et Bloomberg

À la une

Lithium en territoire cri: une mine qui divise et ravive de vieilles blessures

La région autour de Nemaska possèderait l‘un des plus grands gisements de spodumène au monde.

Cinq prévisions pour l'immobilier et le bois en 2023

04/02/2023 | François Normand

ANALYSE. Fastmarkets vient de publier cinq prévisions qui affecteront plusieurs entreprises au Québec.

Elon Musk déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla

03/02/2023 | AFP

Elon Musk a été déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla.