Immobilier: les prix en baisse à Montréal et Québec

Publié le 14/09/2015 à 09:31

Immobilier: les prix en baisse à Montréal et Québec

Publié le 14/09/2015 à 09:31

Par lesaffaires.com

Photo Bloomberg.

Le prix des habitations a reculé à Montréal et à Québec en août tandis que les marchés en ébullition de Toronto et de Vancouver tirent les prix vers le haut à l’échelle nationale, selon l'Indice composite national de prix de maison Teranet-Banque Nationale.

À Montréal, les prix ont reculé de 0,5% par rapport au mois précédent et par rapport à la même période l’an dernier. La valeur des habitations se trouve ainsi 1,1% sous son sommet de juillet 2014.

Des 11 villes recensées, Montréal est la troisième où l’apparition du dernier sommet est la plus éloignée dans le temps. Edmonton, qui a enregistré son précédent sommet en septembre 2007, n’a pas récupéré le terrain perdu depuis la crise financière. À Halifax, le plus récent sommet remonte à juillet 2013.

À Québec, l’indice a perdu 1,1% en un mois et 0,7% par rapport à la même période l’an dernier. Depuis son sommet historique de mai 2015, l’indice a effacé 2,3%.

Très surveillés par les analystes qui s’inquiètent d’une surchauffe du marché immobilier, les prix à Vancouver et Toronto ont franchi un autre sommet en août 2015. À Toronto, les prix sont en hausse de 8,7% par rapport à la même période l’an dernier. À Hamilton (à environ une heure de voiture de Toronto),ils ont bondi de 8,8%.

À Vancouver, la progression est de 9,7%.

Canada

Au Canada, six villes sur onze ont vu leur indice progresser. Au Canada, les prix ont monté de 5,4%. La hausse est « légèrement » supérieure à la moyenne des 11 dernières années, constate Marc Pinsonneault, économiste principal de la Financière Banque Nationale, dans une note publiée.

La situation est cependant bien différente si on exclut les marchés de Toronto, Hamilton et Vancouver. Victoria en Colombie-Britannique enregistre la quatrième plus importante augmentation, une augmentation de 3,2% depuis un an. Edmonton suit avec 0,8%. « La dichotomie du marché immobilier résidentiel est plus évidente que jamais », ajoute Marc Pinsonneault, économiste principal de la Financière Banque Nationale.

L'Indice composite national de prix de maison Teranet-Banque Nationale surveille les habitations unifamiliales vendues au moins deux fois au Canada.

 

 

À la une

Reprendre le flambeau d'une entreprise sans se brûler

Il y a 35 minutes | Catherine Charron

BALADO. Voici comment un repreneur peut insuffler ses idées plus ambitieuses aux autres actionnaires

Bourse: vif repli à Wall Street quand les rendements obligataires flambent

Mis à jour il y a 14 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture sur un recul de plus de 200 points.

Titres en action: ExxonMobil, Prada, Goldman Sachs, MTY, ...

Mis à jour à 11:47 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.