Immobilier: de nombreux projets sont retardés ou devancés

Publié le 12/05/2021 à 08:10

Immobilier: de nombreux projets sont retardés ou devancés

Publié le 12/05/2021 à 08:10

Par La Presse Canadienne

(Photo: Graham Hughes pour La Presse Canadienne)

Un sondage publié mercredi qui a été réalisé il y a près de deux mois constate que face à la frénésie du marché immobilier, 20 % des Québécois ont devancé leur projet d’achat ou de vente d’une propriété au cours de la dernière année et que 28 % l’ont reporté.

Le sondage de la firme Ad hoc précise que 40 % des répondants ont devancé leur projet immobilier en raison des taux d’intérêt avantageux, 34 % à cause de l’explosion des prix et 33 % pour assouvir un besoin de changement.

Parmi les 28 % qui ont choisi de reporter leur projet, 73 % ont évoqué les prix trop élevés, 49 % la rapidité à laquelle se vendent les propriétés et 23 % l’inconfort à visiter ou faire visiter durant la pandémie de COVID-19.

Le sondage mené pour la firme DuProprio révèle aussi que 30 % des répondants ont affirmé que le télétravail avait un impact dans leur prise de décision de vendre ou d’acheter une propriété.

Par ailleurs, 77 % des Québécois sondés ont acheté ou prévoyaient acheter en banlieue ou en région, contre 28 % qui recherchaient en milieu urbain. Pour 52 % des répondants, la principale raison de s’éloigner de la ville était l’attrait des espaces verts, suivis du besoin de tranquillité, à 51 %, et des prix plus abordables, à 45 %.

Et 57 % des répondants qui possédaient un appartement, un multiplex ou un condominium souhaitaient acheter une propriété de type unifamiliale, jumelée ou bigénérationnelle.

Le sondage a été mené sur le web auprès de 600 répondants, du 12 au 18 mars.

 

Sur le même sujet

Hausse sans précédent des prêts hypothécaires au Canada, selon Equifax

Le nombre de nouveaux prêts hypothécaires a bondi de 41,2% au premier trimestre par rapport à l'an dernier.

Investir à la Bourse pour profiter du boom immobilier?

04/06/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Les investisseurs auraient intérêt à miser sur le marché immobilier américain en ce moment, dit François Rochon.

À la une

Le Canada se fait damer le pion par la Chine en Amérique du Sud

11/06/2021 | François Normand

ANALYSE. L'Europe s'inquiète de la perte de son influence économique dans le Mercosur. Le Canada, lui, regarde ailleurs.

Lumenpulse renonce à son retour en Bourse

11/06/2021 | Denis Lalonde

Lumenpulse, qui souhaitait revenir en Bourse à une valorisation d'un milliard de dollars, interrompt son PAPE.

Lumenpulse revient en Bourse avec une valeur d'un milliard

BLOGUE. Lumenpulse devient LMPG et revient en Bourse avec deux nouveaux partenaires québécois.