Chauffage à la biénergie: est-ce que ça vaut le coup?

Publié le 16/09/2015 à 10:43

Chauffage à la biénergie: est-ce que ça vaut le coup?

Publié le 16/09/2015 à 10:43

Vous faites partie des 120 000 clients résidentiels d’Hydro-Québec qui sont abonnés au tarif biénergie (tarif DT)?

Les clients au tarif DT utilisent un système de chauffage conçu de telle sorte que l’électricité est utilisée comme source principale d’énergie et un combustible, souvent le mazout, comme source d’appoint. Un commutateur relié à une sonde thermique permet le transfert automatique du système vers la source d’appoint lorsque la température est inférieure à −12 °C ou à −15 °C, selon les zones climatiques définies par Hydro-Québec (pour simplifier, nous parlerons de −12 °C).

Différences de tarifs

Le prix de l’électricité au tarif DT est de 4,57 ¢/kWh lorsque la température est égale ou supérieure à −12 °C et de 26,69 ¢/kWh lorsque le mercure descend sous −12 °C. En comparaison, les prix au tarif D régulier sont de 5,68 ¢/kWh pour l’énergie consommée jusqu’à concurrence du produit de 30 kWh par le nombre de jours de la période de facturation, et 8,60 ¢/kWh pour le reste.

Cela dit, sous −12 °C, le prix de l’électricité est plus élevé, mais le ménage qui utilise la biénergie en consommera beaucoup moins qu’un client qui chauffe à l’électricité, puisque c’est le chauffage d’appoint au combustible qui assumera les besoins de chauffage.

Où sont les gains? Où sont les pertes?

Les écarts de prix entre les tarifs DT et D procurent, sur une base annuelle, un gain moyen de quelques centaines de dollars aux abonnés au tarif DT. Or, les moyennes cachent souvent bien des choses, et opter pour le tarif DT peut être un mauvais choix pour certains clients. Voyons pourquoi.

Tout d’abord, si une facture au tarif DT comporte un gain, il doit d’abord permettre à tout le moins de compenser tous les coûts d’un système biénergie (investissement, achat du mazout, entretien et réparation du système et de la cheminée, assurances supplémentaires), sans compter la perte de jouissance de l’espace nécessaire pour installer le système et le réservoir de mazout.

D’autre part, le gain réalisé sera fonction de la quantité d’électricité consommée à bas prix, par exemple en été. Ainsi, la climatisation et le chauffage électrique d’une piscine d’un client au tarif DT se feront à un très bas prix et permettront la réalisation d’un gain appréciable comparativement à un usage identique avec le tarif D régulier, gain comparatif qui ne se matérialisera pas chez le client qui n’a pas d’usages estivaux.

Ensuite, le gain dépend des températures observées en hiver. En effet, plus souvent le mercure tombera sous −12 °C plus souvent le haut prix s’appliquera. Puisqu’il fait plus froid dans certaine région et que cela influe sur la rentabilité du tarif DT, une deuxième zone avec un point de transfert est de −15 °C a été créée. Or, le découpage entre zones est loin d’être précis et le point de transfert est le même qu’on habite Montréal ou Québec alors qu’il fait beaucoup plus froid à Québec.

Donc, toute chose étant égale sauf la température hivernale, un client au tarif DT de Québec aura un gain moins élevé qu’un client au tarif DT de Montréal. Peu importe la région toutefois, des hivers très froids comme ceux constatés en 2014 et 2015 seront sans merci pour le porte-monnaie des clients au tarif DT.

L’importance de bien évaluer les gains et pertes potentiels

Il faut donc être très vigilant lorsqu’il s’agit de prendre la décision d’adhérer ou de rester au tarif DT. Il faut sortir sa calculette et ses factures (électricité, mazout, système, réparation, assurances). Si vous êtes déjà au tarif DT, sachez qu’Hydro-Québec indique sur vos factures quel gain vous avez réalisé par rapport au tarif D, gain qui doit d’abord servir à compenser les coûts de fonctionnement de votre système au mazout. S’il n’y a aucune mention, c’est que vous avez perdu de l’argent : n’hésitez pas alors à contacter le service à la clientèle d’Hydro-Québec et à insister pour qu’on y calcule pour vous la perte que vous avez réalisée.

D’où l’importance d’additionner les gains, de soustraire les pertes, d’ajouter les coûts du système biénergie, afin de prendre une décision éclairée.

 

À la une

Ces quatre doctrines géopolitiques touchent les entreprises

ANALYSE. De la Russie à la Chine et passant par la Turquie, ces doctrines influencent votre environnement d'affaires.

Bourse: Wall Street termine la semaine en forme, meilleure semaine depuis juin

Mis à jour le 15/10/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse avec le cours du pétrole brut.

À surveiller: Nuvei, Target et Air Canada

15/10/2021 | Catherine Charron

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.