Bulletin JLR-Les Affaires: le marché des condos encore très solide à Montréal

Publié le 14/10/2016 à 14:14

Bulletin JLR-Les Affaires: le marché des condos encore très solide à Montréal

Publié le 14/10/2016 à 14:14

Les ventes sont en hausses par rapport à l’année dernière depuis le début de l’année et septembre ne fait pas exception avec un bond particulièrement élevé des ventes d’unifamiliales. Les ventes progressent pour les trois types de propriétés résidentielles analysées, mais les hausses de prix demeurent modestes. Il reste à voir si l’augmentation des ventes se poursuivra à la suite des nouvelles mesures annoncées par le ministre des Finances.

Tendances provinciales

Selon les actes notariés et publiés au Registre foncier du Québec compilés par JLR (incluant les ventes par courtier, entre particuliers et les constructions neuves), le nombre d’acquisitions d’unifamiliales effectué au cours des 12 derniers mois a bondi de 6 % par rapport à l’année précédente pour atteindre 70 220 transactions. Cette montée est grandement attribuable à l’ascension substantielle du nombre de ventes en septembre relativement à l’année dernière. Le prix médian pour sa part a grimpé de 2 % durant de la même période pour s’établir à 232 000 $.

En ce qui concerne les copropriétés, la reprise de 2016 permet maintenant d’enregistrer une hausse des ventes de 2 % au cours des 12 derniers mois comparativement aux 12 mois précédents. La croissance des prix quant à elle atteint 3 % sur 12 mois. Malgré l’embellie du marché, les différences régionales sont marquées. En fait, cette amélioration se situe principalement à Montréal où une large proportion des ventes de copropriétés est comptabilisée. Pour les 5 autres villes (voir tableau) où le nombre de transactions de copropriétés est important, les ventes sont plutôt stables ou diminuent. Bref, le marché de la copropriété à Montréal se distingue du reste du Québec et a un impact majeur sur la statistique provinciale.

L’indice d’accessibilité

L’indice AP sert à observer l’évolution de l’accessibilité à la propriété au Québec. En septembre 2016, il a régressé de 1,6 % relativement à septembre 2015 pour s’établir à 107,3. Une diminution de la valeur de l’indice indique une détérioration de l’accessibilité pour une résidence unifamiliale. L’indice est basé sur le ratio salaire hebdomadaire/paiement hypothécaire « type » rapporté en un indice base 100 (janvier 2010=100). La faible augmentation des salaires n’a pu contrebalancer la hausse des prix des unifamiliales au Québec.

Tendances par ville

Le portrait est particulièrement positif pour le marché de l’unifamiliale à Mascouche. De fortes hausses de ventes et de prix ont été notées sur 12 mois. L’avènement du nouveau train de banlieue pourrait expliquer partiellement la croissance de ce marché. Brossard fait également bonne figure avec une progression des ventes d’unifamiliales de 15 % sur 12 mois.

À propos de JLR

JLR est un chef de file dans le développement de solutions foncières sur mesure : analyse de risque, enquête et recouvrement, analyse de parts de marché, suivi du portefeuille immobilier, développement des affaires, réglementation et conformité, évaluation immobilière, analyse de propriété et du marché immobilier et bien plus encore.

 

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.