5 rénovations qui rapportent des clous

Publié le 07/11/2016 à 09:08

5 rénovations qui rapportent des clous

Publié le 07/11/2016 à 09:08

Par Nafi Alibert

Rénover pour mieux revendre? L’idée est bonne à condition d’en avoir pour son argent. La preuve avec ces cinq travaux qui n’augmenteront pas la valeur d’une maison retapée.


«Il faut arriver à trouver un équilibre entre notre investissement et le retour que nous obtiendrons en tenant compte du marché et de ce que l’acheteur cherche», explique Nathalie Roy-Patenaude, directrice conseillère à l’Institut canadien des évaluateurs.


1. Les aménagements paysagers


Un espace extérieur bien agencé fera bonne impression et permettra de faciliter une vente rapide. Mais prendre la peine d’investir dans l’aménagement d’un jardin sophistiqué risque d’entraîner des coûts importants qui n’apporteront pas plus de valeur ajoutée qu’un jardin simple et entretenu.


«Pour rehausser l’extérieur d’une maison, on peut se contenter de pots de fleurs, de garder le terrain propre et de faire un bon choix de couleurs», assure Mme Roy-Patenaude.


Dans le marché immobilier, le quartier où se trouve une résidence aura un impact sur sa valeur marchande. «Il faut y aller avec logique», nuance Maxime Béland. Pour ce dirigeant de l’agence immobilière Via Capitale Centre aussi, «ce n’est pas le fait d’en faire beaucoup qui va apporter une valeur supérieure».


« Si vous êtes dans un secteur où les maisons sont des plains pieds de 200 000 $, les gens ne payeront pas 100 000 $ de plus que la valeur moyenne pour avoir une cour extrêmement plus belle que celle du voisin », ajoute-t-il. 


2. Le high-tech et la domotique


Du cinéma maison à tous ces équipements domotiques qui permettent de contrôler tous les aspects de la maison du bout des doigts grâce à une tablette, un ordinateur ou un cellulaire… Ces technologies n’impressionnent pas suffisamment les acheteurs pour qu’ils acceptent de mettre la main à la poche en payant plus pour acquérir une demeure intelligente.


3. Les piscines et les spas


Avec un retour maximal sur l’investissement estimé à 25 % pour les piscines et 50 % pour les spas, ces travaux de rénovation sont parmi les moins payants selon l’Institut canadien des évaluateurs.


Qu’elle soit creusée ou hors terre, « la piscine n’apporte rien de plus qu’une valeur esthétique », va jusqu’à dire M. Béland. Avec le temps ces bassins perdent même de la valeur et représentent une corvée pour biens d’acheteurs potentiels. « Souvent, les gens n’en veulent pas parce qu’ils ne veulent pas de l’entretien et des frais qui vont avec une piscine », insiste le courtier immobilier.


4. Le tape-à-l’œil


La déco, c’est une affaire personnelle. Ce n’est pas ce qui donnera plus de valeur marchande à une maison. « Quand on détermine la valeur d’une maison, on va par exemple regarder si les portes ont des poignées. Si elles sont en or, cela n’augmentera pas sa valeur », affirme Pascal Bélanger, un conseiller et spécialiste en prêts hypothécaires chez RBC.


Il faut aussi éviter d’investir dans des rénovations qui soient démesurées par rapport au bien immobilier que l’on possède, ou dans des choses qui peuvent avoir beaucoup de valeur pour nous certes, mais pas pour un acheteur moyen.


« On a déjà vu des gens faire des rénovations en mettant du marbre partout, des armoires importées d’Europe, et des matériaux rares partout, partage M. Béland. Mais les gens vont souvent préférer avoir plus d’espace et sacrifier la qualité des matériaux. »


5. Une micro salle de bain


Les adeptes du flip le savent : la rénovation de la salle de bain est un des investissements les plus payants, si elle est au goût du jour et en bon état. Dans les années 60, on construisait de toutes petites salles de bain, maintenant elles sont aussi grandes que les chambres à coucher.


« Les salles de bain sont devenues le nouveau spa dans une maison, confirme Mme Roy-Patenaude, les gens y accordent beaucoup de valeur et sont prêts à payer plus pour cela. » 


Une dernière rénovation qui représente une pure perte d’argent pour la revente ou presque? Bien que les fenêtres soient dans le top 3 des rénovations intérieures avec le meilleur retour sur investissement, les puits de lumière, eux, continuent de trainer leurs mauvaises réputations auprès des acheteurs


 

À suivre dans cette section


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Un secret qui peut valoir des centaines de milliers de dollars

12/04/2019 | Dany Provost

BLOGUE INVITÉ. Ces fonds de placement méconnus peuvent être très avantageux sur le plan fiscal.

L'optimisme vous endette-t-il?

Mis à jour le 10/04/2019 | Daniel Germain

Plus nos perspectives financières nous semblent favorables, plus notre situation risque de se détériorer.

À la une

Metro prend le plein contrôle de Première Moisson

25/04/2019 | Martin Jolicoeur

Après les Coutu, au tour de la famille Colpron-Fiset de céder les rênes de Première Moisson.

Dans la classe moyenne? Voici pourquoi tu t'appauvris

25/04/2019 | François Normand

BALADO - La classe moyenne a glissé de 64 à 61% de la population de l'OCDE depuis 40 ans. Au Canada, c'est 58%.

Débat: les sables bitumineux, un investissement vert?

25/04/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Le panel «L'avenir de la finance durable au Canada» a soulevé plusieurs questions. Je les dépose pour réflexion.