Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

115M$ pour des logements d’urgence à Montréal

La Presse Canadienne|21 juin 2024

115M$ pour des logements d’urgence à Montréal

Ottawa et Québec débloquent 57,5M$ par an pour développer des projets de logements d'urgence et de transition. (Photo: La Presse Canadienne)

Les gouvernements fédéral et québécois ont annoncé l’octroi de près de 60 millions de dollars (M$) par an au cours des deux prochaines années pour permettre aux personnes en situation d’itinérance à Montréal d’avoir un toit.

Ottawa et Québec débloquent 57,5 millions $ par an pour développer des projets de logements d’urgence et de transition.

Les deux paliers de gouvernement affirment que cet argent permettra d’améliorer ou de développer 51 projets de logement dans la ville.

Ce financement créera plus de 520 nouvelles places d’hébergement à Montréal, soit une augmentation de 30% du nombre de logements disponibles dans la métropole par rapport à décembre 2023.

Selon un communiqué de presse conjoint d’Ottawa et de Québec, l’annonce comprend l’inauguration d’un hôtel transformé en immeuble communautaire de 24 unités pour les hommes en situation d’itinérance dans le quartier Mile-End à Montréal.

Le gouvernement fédéral a investi plus de 6,5M$ dans ce projet, baptisé «Au pied de la Montagne» et mené par la Mission Old Brewery, dans le cadre de l’Initiative pour la création rapide de logements (ICRL). Le gouvernement du Québec participe également au financement de cette initiative, évaluée à plus de 8M$, par l’entremise du programme de supplément au loyer.

«Toutes et tous méritent d’avoir accès à un chez-soi sûr et abordable. Notre gouvernement fédéral est fier de financer la création de 24 nouveaux logements à ceux qui en ont le plus besoin, ici dans notre magnifique quartier du Mile-End. Les valeurs d’entraide et de solidarité sont fondamentales pour les habitants de notre quartier et ce projet démontre notre engagement à faire en sorte que personne ne soit laissé pour compte», a déclaré par communiqué la députée libérale de la circonscription fédérale d’Outremont, Rachel Bendayan. 

James Hugues, président et chef de la direction de la Mission Old Brewery, croit qu’il est impératif d’«augmenter et diversifier l’offre de logement à travers la métropole».

«La principale solution au phénomène de l’itinérance est simple: c’est le logement, que ce soit des logements sociaux, communautaires, abordables ou issus du marché privé. Au cours des prochaines années, La Résidence Bash Shetty et ses 24 unités permettront à de nombreux hommes de faire un pas de plus vers la stabilité résidentielle et de retrouver un chez-soi digne de ce nom», s’est-il réjoui dans un communiqué. 

Selon le ministre responsable des Services sociaux, Lionel Carmant, «ce nouvel investissement témoigne des efforts réels qui sont faits par le gouvernement du Québec pour mieux soutenir les personnes en situation d’itinérance».

«Les organismes également pourront désormais compter sur un financement qui leur offrira stabilité et prévisibilité pour leurs activités futures, ajoute-t-il dans le communiqué. Nos actions visent un rehaussement de l’accès aux services d’hébergement d’urgence et de transition, de concert avec les équipes en place à Montréal, tout en continuant de soutenir l’hébergement de transition et la création de logements supervisés. Ces trois volets sont nécessaires pour favoriser la réinsertion complète des personnes en situation d’itinérance. C’est une priorité pour nous.»

La ministre de l’Habitation, France-Élaine Duranceau, a quant à elle souligné que l’union fait la force.
«Pour lutter efficacement contre l’itinérance, nous devons unir nos actions. Le financement annoncé aujourd’hui en est un bel exemple. Je suis fière de la contribution de notre gouvernement et je salue la participation de nos partenaires à cette initiative concertée.»