Produisez votre déclaration d'impôts plus tôt que tard, disent des experts

Publié le 14/04/2020 à 15:06

Produisez votre déclaration d'impôts plus tôt que tard, disent des experts

Publié le 14/04/2020 à 15:06

Par La Presse Canadienne

(Photo: Graeme Roy/ La Presse canadienne)

Dans le cadre des mesures prises pour affronter la pandémie de COVID-19, Ottawa a repoussé la date limite pour que les Canadiens produisent leur déclaration de revenus. Des experts financiers jugent cependant que ce n’est pas une raison pour retarder la production de sa déclaration cette année.

Ceux qui ont besoin de plus de temps pour préparer leur déclaration accueilleront bien la décision d’Ottawa, mais ceux qui s’attendent à profiter d’un remboursement d’impôt devraient produire leur déclaration le plus vite possible, estiment-ils.

« Pour les personnes qui attendent un remboursement d’impôt, la transmission hâtive de la déclaration de revenus peut accélérer la réception de leur remboursement », a observé Tina Cheung, conseillère en gestion de patrimoine chez Vancity.

La date limite pour produire des déclarations de revenus des particuliers cette année a été prolongée jusqu’au 1er juin, au lieu du 30 avril, tandis que la date limite pour rembourser un solde a été reportée au 31 août.

Cela signifie que les Canadiens ont plus de temps pour effectuer leur paiement, peu importe le moment auquel ils produisent leur déclaration, a expliqué Mme Cheung.

Mais un éventuel remboursement d’impôt n’est pas la seule raison pour produire sa déclaration de revenus dès que possible, puisque plusieurs programmes de prestations gouvernementales sont liés aux déclarations de revenus.

L’Agence du revenu du Canada (ARC) affirme que la production d’une déclaration de revenus est cruciale pour accéder à plusieurs programmes de prestations clés, même pour ceux qui n’ont aucun revenu, y compris l’allocation canadienne pour enfants, le crédit pour la TPS et la TVH, le crédit d’impôt pour personnes handicapées et la prestation pour enfants handicapés.

Elle note que les programmes d’aide financière — y compris les paiements accrus de crédit pour la TPS et la TVH et l’augmentation de l’Allocation canadienne pour enfants — annoncés par Ottawa en réponse à la pandémie de COVID-19 sont calculés en fonction des informations des déclarations de revenus de l’année 2018, transmis l’an dernier. Ceux qui n’ont pas produit de déclaration pour 2018 pourraient ne pas recevoir une aide à laquelle ils pourraient avoir droit autrement.

L’ARC encourage les contribuables qui n’ont pas produit leur déclaration pour 2018 à prioriser cette déclaration dès que possible, pour obtenir leurs avantages et crédits.

Bruce Ball, vice-président à la fiscalité des Comptables professionnels agréés du Canada, a noté que la production anticipée de sa déclaration de revenus pour 2019 permettrait à l’ARC de disposer des renseignements les plus à jour lors du calcul des prestations pour ces programmes en 2020-2021.

« Mieux vaut s’assurer que toutes les mises à jour des informations sont prises en compte », a-t-il indiqué.

M. Ball souligne qu’il est important d’avoir tous ses relevés d’impôt avant de produire sa déclaration de revenus cette année, puisque certains des relevés réguliers peuvent avoir été retardés, Ottawa ayant repoussé certaines des dates limite.

« Ceux qui possèdent un fonds commun de placement ou une fiducie de placement immobilier voudront simplement s’assurer qu’ils ont bien tous les feuillets de revenu attendus, car ceux-ci pourraient arriver plus tard cette année que d’habitude », a-t-il précisé.

M. Ball recommande de regarder sa déclaration de revenus de l’année dernière et de la comparer avec la déclaration de cette année pour s’assurer que rien n’a été oublié.

En outre, pour ceux qui ne transmettent pas déjà leur déclaration de revenus par voie électronique, l’occasion pourrait être bonne pour commencer à le faire cette année.

« C’est toujours une bonne idée de déposer un dossier électronique, en particulier cette année, parce que le processus de déclaration de revenus des particuliers ne nécessite aucune implication humaine dans la majorité des cas », a précisé M. Ball.

« Le dépôt électronique est donc certainement la meilleure solution cette année pour accélérer le traitement de son remboursement. » 

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

Guy Laliberté débouté pour un litige fiscal

Il tentait d’éviter d’avoir à payer de l’impôt sur la facture de 41,8 M $ qui accompagnait son voyage dans l’espace.

L'ARC reporte la date limite pour les déclarations de sociétés

Les déclarations de revenus des sociétés T2 autrement exigibles en juin, juillet ou août, sont reportées en septembre.

À la une

Le Québec brille à l'international dans les poudres métalliques

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. En matière de fabrication additive, l'un des points forts du Québec les plus souvent évoqués est...

La COVID-19 a stimulé la demande de fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. C'est l'une des belles histoires positives qui apportent un peu de contraste à cette sombre crise.

Le grand défi de l'adoption de la fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. Avec 35 % des ventes mondiales, les États-Unis représentent le premier marché pour la fabrication...