Est-ce que je paie de l'impôt en donnant mon chalet à mon fils ?

Publié le 09/04/2014 à 13:19

Est-ce que je paie de l'impôt en donnant mon chalet à mon fils ?

Publié le 09/04/2014 à 13:19

Par Institut québécois de planification financière

Un parent peut-il donner sa résidence secondaire (chalet) à son enfant sans qu’il y ait des impôts à payer?


Dans un premier temps, il est utile de préciser qu’il existe dans la Loi de l’impôt une exemption de gain en capital sur la résidence principale. Une personne peut décider d’utiliser cette exemption sur son chalet si elle n’a pas d’autre résidence ou si son chalet a généré un plus gros gain en capital. Aussi, on ne peut avoir qu’une résidence familiale exemptée par année par couple.


Pour ce qui est de donner une résidence à son enfant, la Loi de l’impôt prévoit que lorsqu’on fait une transaction entre personnes liées, et un parent est fiscalement lié à son enfant, le parent doit payer les mêmes impôts que s’il avait vendu à un tiers à la valeur marchande du bien. Par exemple, si un parent donne son chalet qui a une valeur de 200 000 $ à son enfant, il sera présumé l’avoir vendu pour la somme de 200 000 $ et il aura à payer des impôts si cela génère un gain en capital imposable.


Et est-ce qu’il y aura de l’impôt à payer par l’enfant qui recevra la résidence secondaire?


L’enfant sera présumé l’avoir acquis pour une valeur de 200 000 $, alors lorsqu’il le revendra, il devra payer de l’impôt seulement sur la plus-value (le profit) que le chalet aura prise.


Et si le parent, plutôt que de donner la résidence, la vendait à son enfant à un prix plus bas que sa valeur, par exemple 1 $?


Le résultat serait alors pénalisant puisque la Loi de l’impôt considérerait que le parent a vendu la résidence à la valeur marchande de 200 000 $, mais l’enfant serait présumé l’avoir acheté pour 1 $. Le jour où l’enfant la vendrait, il devrait payer des impôts sur la plus-value prise par le bien, à partir de 1 $. On pourrait donc se retrouver dans la situation où l’enfant vend un an plus tard pour 200 000 $ et doit déclarer un gain en capital de 199 999 $.

À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Un secret qui peut valoir des centaines de milliers de dollars

12/04/2019 | Dany Provost

BLOGUE INVITÉ. Ces fonds de placement méconnus peuvent être très avantageux sur le plan fiscal.

L'optimisme vous endette-t-il?

Mis à jour le 10/04/2019 | Daniel Germain

Plus nos perspectives financières nous semblent favorables, plus notre situation risque de se détériorer.

À la une

Passionnés et ti-clins de l'immobilier

Édition de Avril 2019 | Daniel Germain

De tous les investisseurs, ceux qui ont du succès dans l'immobilier sont sans doute les vendeurs les plus ardents et ...

Newtrax : l'Internet des objets au service de l'industrie minière

Il y a 32 minutes | Marie Lyan

PME DE LA SEMAINE. La société conçoit des systèmes qui permettent de mesurer en temps réel différents paramètres.

Les milléniaux plus riches que les X!

CHRONIQUE. Leurs revenus sont nettement plus élevés. Mais aussi leurs dettes, selon Statistique Canada...