25 conseils pour réduire vos impôts

Publié le 02/03/2012 à 00:00, mis à jour le 02/03/2012 à 16:09

25 conseils pour réduire vos impôts

Publié le 02/03/2012 à 00:00, mis à jour le 02/03/2012 à 16:09

Par Dominique Froment
16 N'oubliez pas les nombreux frais médicaux déductibles !

Au Québec, si vous payez des primes d'assurance médicament à votre travail dans le cadre d'un régime privé, elles sont considérées comme des frais médicaux au même titre que les franchises ou les dépenses qui ne sont pas couvertes par votre plan.

Au fédéral, vous pouvez réclamer l'excédent des frais médicaux payés sur le moindre de 3 % de votre revenu net ou 2 052 $. Au Québec, ces frais sont déductibles en excédent de 3 % du revenu net familial. Le crédit d'impôt équivaut au fédéral à 15 % des dépenses admissibles, multiplié par 83,5 % (pour l'abattement du Québec) et à 20 % au Québec. " Par contre, souligne M. Lacombe, au fédéral, les dépenses engagées à des fins purement esthétiques après le 4 mars 2010 ne sont plus admissibles au crédit d'impôt pour frais médicaux (elles ne l'étaient plus au Québec depuis quelques années). " Parmi les dépenses qui ne sont plus admissibles, mentionnons l'augmentation des seins et des lèvres, l'injection de botox, le lifting, les soins épilatoires, la liposuccion, etc.

17 Déduisez vos frais de garde à 7 $ au fédéral

Tous les frais de garde, y compris les garderies à 7 $, sont déductibles du revenu au fédéral. Au Québec, les frais de garderie à 7 $ ne sont pas admissibles, mais les frais en garderie privée ou à la maison sont admissibles à un crédit d'impôt remboursable variant de 75 % à 26 %, selon que le revenu familial se situe entre 32 070 $ et 142 915 $.

Au fédéral, tous les frais de garde sont des dépenses admissibles pour l'un ou l'autre des conjoints. Au fédéral comme au Québec, le maximum admissible est de 7 000 $ pour chaque enfant de 6 ans ou moins et de 4 000 $ pour chaque enfant de 7 à 16 ans.

" Depuis cette année, au fédéral, un chef de famille monoparentale peut désigner les montants reçus au titre de la prestation universelle pour la garde d'enfants (100 $ par mois) comme étant le revenu d'un enfant mineur ", nous apprend M. Lacombe. À condition de ne pas avoir d'époux ou de conjoint de fait à la fin de 2011.

18 Traitez votre enfant (fiscalement !) comme votre conjoint

Si vous avez un enfant et que vous n'êtes pas admissible au crédit de personne mariée ou vivant en union de fait, vous pouvez réclamer, à certaines conditions, un crédit d'impôt qui peut vous faire économiser jusqu'à 1 300 $ pour une personne entièrement à charge. Autrement dit, si vous vivez seul, votre enfant peut être considéré comme un conjoint et ainsi bénéficier de ce crédit. Par ailleurs, n'oubliez pas que si vos parents de plus de 65 ans, au fédéral, et de 70 ans, au Québec, vivent avec vous et ont un revenu relativement bas, vous pourriez aussi bénéficier d'un crédit pour aidant naturel.

19 Conseillez à vos enfants de produire leur déclaration fiscale

Si vous avez des enfants de moins de 18 ans travaillant à temps partiel ou à temps plein pendant les mois d'été, ils peuvent avoir droit à un remboursement d'impôt si leur revenu demeure sous le montant personnel de base (10 527 $ au fédéral et 10 640 $ au Québec). " Même si aucun impôt n'a été retenu, les parents devraient conseiller à leurs enfants de produire une déclaration fiscale pour augmenter leur limite de cotisation au REER pour les années futures ", précise M. Lacombe.

En outre, une personne de 19 ans ou plus qui gagne au moins 2 400 $ a droit à un crédit d'impôt non remboursable pouvant atteindre 1 561 $ au fédéral et 533 $ au Québec.

20 Faites bouger vos enfants !

Un crédit d'impôt fédéral non remboursable de 15 % est offert aux particuliers ayant engagé des dépenses admissibles (jusqu'à 500 $ par enfant) pour la condition physique de leurs enfants de moins de 16 ans. Au taux d'imposition maximum, cela représente 62 $ de plus dans vos poches. C'est mieux que rien ! Nouveau cette année (2011) : ce crédit a été élargi aux activités artistiques comme le chant, la danse, la peinture, etc.

À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

23/10/2020 | François Normand

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIVÉ. Les titres technologiques méritent-ils des évaluations aussi élevées?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les rendements élevés viennent obligatoirement avec des risques élevés.