Revenu disponible: le Québec reste parmi les pires provinces

Publié le 18/12/2012 à 09:12, mis à jour le 08/10/2013 à 09:11

Revenu disponible: le Québec reste parmi les pires provinces

Publié le 18/12/2012 à 09:12, mis à jour le 08/10/2013 à 09:11

Par La Presse Canadienne

[Photo : Bloomberg]

Le revenu disponible des ménages par habitant a progressé de 0,7% au Québec en 2011, soit un taux légèrement supérieur à celui de 2010 (+0,5%), a révélé mardi l'Institut de la statistique du Québec.

La hausse en 2011 s'expliquerait par un accroissement plus rapide de la rémunération des salariés et du revenu net de la propriété. Au Canada, le taux de croissance du revenu disponible des ménages par habitant (+ 0,6%) est légèrement inférieur à celui du Québec, en raison d'une augmentation plus lente des transferts en provenance des administrations publiques, une croissance plus rapide des impôts directs et un indice implicite des prix plus élevé.

Parmi les provinces canadiennes, le Québec continue de se classer au neuvième rang avec un revenu disponible des ménages de 25 646 $ par habitant. Seule l'Île-du-Prince-Édouard fait moins bonne figure avec un revenu disponible de 23 879 $.

Le retard historique du Québec par rapport à la moyenne canadienne est attribuable, d'une part, à la rémunération des salariés et au taux d'emploi qui sont moindres et, d'autre part, à la proportion plus importante du revenu consacrée à l'impôt direct et aux autres transferts des ménages aux administrations publiques.

À la une

Bourse: nouveaux records pour le Nasdaq et le S&P 500

Mis à jour il y a 53 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en légère hausse.

Bourse: les gains du S&P 500 en 2024 restent fragiles

03/05/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Plus de la moitié du gain du S&P 500 lors des quatre premiers mois de 2024 est attribuable à... Nvidia.

Bourse: les gagnants et les perdants du 21 mai

Mis à jour il y a 35 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.