Protection du dossier de crédit: la victime ne doit pas payer

Publié le 25/08/2020 à 11:12

Protection du dossier de crédit: la victime ne doit pas payer

Publié le 25/08/2020 à 11:12

Par La Presse Canadienne
La tour de Desjardins

Le projet de loi 53 vise à encadrer les agences de crédit, à la suite du scandale du vol de données au Mouvement Desjardins. (Photo: Catherine Charron)

Le consommateur ne devrait pas avoir à payer pour protéger son dossier de crédit.

C’est la position du Parti québécois (PQ) et de l’Office de protection du consommateur (OPC), concernant le projet de loi 53, qui vise à encadrer les agences de crédit, à la suite du scandale du vol de données au Mouvement Desjardins.

L’OPC est venu s’exprimer en commission parlementaire à l’étude du projet de loi mardi matin à l’Assemblée nationale.

En conférence de presse juste avant, le député péquiste Martin Ouellet réclame que le consommateur ne soit pas facturé quand il veut imposer un verrou à son dossier de crédit, c’est-à-dire pour interdire l’accès à ce dossier.

La présidente de l’OPC, Marie-Claude Champoux, a affirmé que le consommateur ne devrait pas avoir à payer pour se prévaloir de ses droits. En outre, des frais qui sont jugés raisonnables par un consommateur peuvent l’être moins pour une autre qui est défavorisée, selon elle.

 

Sur le même sujet

Recyclage: venez voir le tri par vous-mêmes

Édition du 16 Juin 2021 | Claudine Hébert

INDUSTRIE DE L'EMBALLAGE. Certains centres de tri, comme ceux de la Régie intermunicipale de traitement des matières...

Contenants durables: des coûts pas emballants

Édition du 16 Juin 2021 | Claudine Hébert

INDUSTRIE DE L'EMBALLAGE. Les sondages menés un peu partout sur la planète sont unanimes: l’emballage durable n’est...

À la une

Il faut faire la lumière sur Lithium Amérique du Nord

19/06/2021 | François Normand

ANALYSE. Les entreprises doivent pouvoir investir dans environnement d'affaires transparent et prévisible.

Seuls les fous ne changent jamais d'idée

18/06/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Warren Buffett est un bon exemple d'investisseur qui a su s'adapter au fil des années.

Le suspense persiste autour de Lithium Amérique du Nord

18/06/2021 | François Normand

Un juge de la Cour supérieure du Québec a reporté de 10 jours l'audience pour déterminer l'avenir de la minière.