Payer vos vacances d'avance ou... pendant 10 ans!

Publié le 09/08/2019 à 07:00

Payer vos vacances d'avance ou... pendant 10 ans!

Publié le 09/08/2019 à 07:00

Par Institut québécois de planification financière

Ce titre accrocheur vous intrigue? Tant mieux, car en lisant ce qui suit, vous constaterez que de petites décisions peuvent faire la différence entre des vacances qui n’affectent pas votre train de vie et des vacances qui deviendront un lourd fardeau à supporter pendant de longues années.

Vous êtes nombreux à avoir pris quelques semaines de congé en cette période de l’année. Après tout, vous les avez bien méritées! Et comme l’été ne dure pas longtemps, pourquoi ne pas en profiter?

Jusque-là, tout va bien.

Le problème, c’est que plusieurs Québécois prennent des vacances à crédit. Selon un sondage effectué par CAA Québec, 22 % d’entre nous les payent avec une carte de crédit. C’est une personne sur 5! Imaginez un voyage de 5 000 $ financé à un taux de 19,9 %!

Ce qui nous amène à parler des modalités de remboursement des cartes de crédit. Un communiqué de l’Office de la protection du consommateur annonçait récemment que de nouvelles règles obligeraient les consommateurs à rembourser au moins 2 % de leur solde de carte de crédit et que ce minimum augmenterait graduellement pour atteindre 5 %. Pour les nouvelles cartes de crédit, le remboursement devra déjà être supérieur à 5%. Vous n’y avez peut-être pas trop porté attention, mais de notre côté, ça nous a donné envie de calculer le coût réel des vacances payées à crédit.

Avant toute chose, même si ce n’est pas évident pour tout le monde, ce n’est pas 5% du solde de votre carte de crédit qu’il faut rembourser, mais bien 100 % chaque mois. Si vous éprouvez de la difficulté à y parvenir, demandez de l’aide avant que le problème ne s’amplifie : des solutions existent.

Mais revenons à nos calculs. Cet intéressant calculateur de l’Office de la protection du consommateur démontre qu’un voyage de 5 000 $ (avec des remboursements de 5 %, au taux 19,9 %) coûtera finalement la modique somme de 7 427 $ et prendra 10 ans à rembourser, en se limitant au paiement minimum.

Une catastrophe.

Payer ses vacances pendant 10 ans est inimaginable. Mais payer ses vacances d’avance, ça vous intéresse? 

Planifier ses vacances pour les 10 prochaines années

Une solution toute simple existe pour se récompenser année après année par un voyage en famille dans le sud ou dans un coin du Québec qui vous fait rêver. Il suffit de commencer à l’appliquer et surtout, d’avoir la discipline de garder le cap.

La première étape consiste à élaborer un budget pour bien évaluer le montant disponible pour les vacances. Si elles sont une priorité, la ligne « vacances » doit apparaître avant les lignes « restaurant », « auto de l’année », « café à la pause » ou autre, mais après les besoins de base (et le remboursement de la carte de crédit du voyage de l’an dernier).

De nombreux modèles de budget sont disponibles en ligne, notamment sur le site de l’Autorité des marchés financiers. Votre planificateur financier pourra également prendre du temps pour vous aider si vous le jugez nécessaire.

Disons qu’après avoir fait votre budget, vous estimez être capable de mettre 5 000 $ par année sur vos vacances. Divisez ensuite ce montant par le nombre de paies par année. Par exemple, si vous êtes payé aux deux semaines, 5 000 $ / 26 = 192 $.

La deuxième étape est toute simple : ouvrez un compte d’épargne en ligne ou en appelant votre institution financière pour programmer un dépôt de 192 $ aux deux semaines, sans préciser de date de fin. Chaque année, vous aurez donc droit à des vacances payées d’avance!

Alors bonnes vacances 2020!

André Lacasse, Pl. Fin., MBA


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

Sur le même sujet

À la une

Air Canada domine le palmarès américain des plaintes pour les remboursements

La société montréalaise comptait aussi le deuxième plus grand nombre de plaintes de toutes les lignes aériennes.

La deuxième vague confirmée par le Dr Horacio Arruda

Mis à jour à 14:26 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

«Si on veut passer un Noël le plus calmement possible, il faut que les gens collaborent», a-t-il conclu.

Québec serre la vis: trois régions passent en zone d'alerte orange

Trois régions se voient imposer de nouvelles restrictions: Québec, Montréal et Chaudières-Appalaches.