Les Montréalais reviennent sur la rue Sainte-Catherine

Publié le 16/06/2023 à 11:28

Les Montréalais reviennent sur la rue Sainte-Catherine

Publié le 16/06/2023 à 11:28

Par lesaffaires.com

La rue Sainte-Catherine est en rénovation pour pouvoir procéder à l’élargissement des trottoirs entre la rue de Bleury et Atwater (Photo: 123RF)

La pandémie de Covid-19 a grandement frappé les commerçants, et ceux situés sur l’artère commerciale de la rue Sainte-Catherine n’ont pas fait exception. Toutefois, selon une nouvelle analyse effectuée par JLL, la rue resterait une destination de magasinage essentielle pour les Montréalais.

Malgré un écart du taux d’occupation des locaux encore inférieur de 8% pour être considéré rétablie de la pandémie, la rue Sainte-Catherine s’attend à revoir la clientèle de retour au centre-ville. 

Selon les données de Montréal Centre-ville, le trafic piétonnier sur l’artère commerciale a augmenté de 127% entre 2021 et 2023. De plus, la fréquentation des stations de métro situées à proximité de la rue Sainte-Catherine entre 2021 et 2022 a augmenté en moyenne de près de 72%. Ces chiffres sont un indicatif positif de la reprise postpandémie de la rue.

La rue sera aussi plus occupée par des boutiques de luxe. Cette catégorie de commerce aux détails a été un des premiers à rebondir après la pandémie de Covid-19. Tiffany & Co, Louis Vuitton et Gucci font partie des grandes marques qui ont annoncé une possibilité d’ouverture dans la métropole québécoise.

La rue Sainte-Catherine est présentement en rénovation pour procéder à l’élargissement des trottoirs entre la rue de Bleury et Atwater et ajouter de la verdure pour lutter contre les îlots de chaleur. 70% de la rue est déjà occupée par les piétons et ce chiffre risque d’augmenter dans les prochaines années ce qui favorisera les ventes pour les commerces situés sur l’artère

 

Sur le même sujet

Une politique ESG des commerces, illusion ou nécessité?

Mis à jour le 15/05/2024 | Damien Silès

EXPERT. Les commerçants doivent s'adapter à la pression réglementaire et à la demande croissante des consommateurs.

Les ventes en gros au Canada en baisse de 1,1% en mars

Les ventes en gros au pays ont chuté de 1,1% à 81,4 milliards de dollars en mars.

À la une

Le Québec pâtira-t-il de la guerre commerciale verte avec la Chine?

17/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Les producteurs d’acier craignent que la Chine inonde le marché canadien, étant bloquée aux États-Unis.

Bourse: Wall Street finit en ordre dispersé, le Dow Jones clôture au-dessus des 40 000 points

Mis à jour le 17/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé.

À surveiller: AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed

17/05/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed? Voici des recommandations d’analystes.