Les consommateurs québécois se sont adaptés à la crise économique

Publié le 27/01/2010 à 08:40, mis à jour le 08/10/2013 à 07:54

Les consommateurs québécois se sont adaptés à la crise économique

Publié le 27/01/2010 à 08:40, mis à jour le 08/10/2013 à 07:54

En alimentation, 36% ont opté pour des produits de marques maison. Photo : Bloomberg

Crise économique oblige, les consommateurs québécois se sont adaptés au cours de cette période d'incertitude.

Selon la dernière édition du magazine Protégez-Vous, les Québécois ont changé leurs habitudes de consommation dans les domaines de l'alimentation, de l'automobile, des finances personnelles et de l'habitation. 

Ainsi, nombre de consommateurs ont freiné le rythme et modulé leurs dépenses sans pour autant se priver ou s'imposer de difficiles sacrifices.

En alimentation, 36% ont opté pour des produits de marques maison. Du côté de la voiture, 39% des répondants ont réduit le nombre de kilomètres parcourus. En matière de finances, 36% on décidé de restreindre l'usage de leur carte de crédit et à la maison, 38% ont diminué le chauffage ou la climatisation.

"Nous avons observé que plusieurs personnes ont choisi des façons de faire qui ne viennent pas empiéter sur la qualité de vie. Plusieurs continuent leurs sorties au restaurant, mais vont dans des endroits moins dispendieux", raconte le journaliste Stéphan Dussault.

En compilant les résultats de l'enquête, le journaliste avoue avoir été étonné par les écarts entre les façons de faire des gens. En automobile, certains ont affirmé avoir retardé l'achat d'un véhicule, alors que d'autres ont cherché à profiter d'offres plus intéressantes. La même stratégie a été observée en habitation où les programmes de soutien à la rénovation ont été utilisés pour économiser ou investir.

"Une dame nous disait qu'elle avait acheté une voiture beaucoup plus petite que ce qu'elle avait prévu. Elle s'est rendu compte que cela lui convenait finalement. Ce qui nous laisse croire que certains changements de comportements seront durables", raconte encore le journaliste.

L'édition de février livrera également quelques conseils pour se prémunir contre la fraude. Protégez-Vous publiera également, mais la semaine prochaine cette fois, un "Guide pratique de l'investisseur" réalisé en partenariat avec l'Autorité des marchés financiers (AMF).

Le journaliste Stéphan Dussault, qui a travaillé à ce dossier, explique que l'idée est née d'un désir de traduire la crise autrement que par une série de chiffres et de données sur l'emploi et le chômage.

"Nous voulions savoir ce que les gens voulaient faire et comment ils entendaient réagir dans différents domaines comme l'alimentation, l'automobile, les finances personnelles et l'habitation", a-t-il résumé.

Selon PC

"Nous voulions savoir ce que les gens voulaient faire et comment ils entendaient réagir dans différents domaines comme l'alimentation, l'automobile, les finances personnelles et l'habitation", a-t-il résumé.

À la une

Bourse: Wall Street termine en berne, minée par la confiance des ménages

Mis à jour à 17:51 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse malgré la hausse du cours du pétrole brut.

À surveiller: MTY, Mdf commerce, et Goeasy

Que faire avec les titres de Groupe d’alimentation MTY, mdf commerce et goeasy?

Le BSFI modifie les règles sur les prêts immobiliers pour réduire le risque

Les consommateurs ne verront pas d’augmentation de leurs exigences de paiement mensuel à la suite de ce changement.