Les bonnes habitudes à prendre dès la première paye

Publié le 02/11/2018 à 09:22

Les bonnes habitudes à prendre dès la première paye

Publié le 02/11/2018 à 09:22

Par Institut québécois de planification financière

Commencer un nouvel emploi est à la fois excitant et stressant, encore plus lorsque c’est le premier! De la rencontre avec vos nouveaux collègues au style de gestion de votre patron, il y a tant à apprendre. Prendre des décisions au sujet de vos finances alors que vous faites vos premiers pas sur le marché du travail peut parfois sembler hasardeux, mais c’est ô combien important!


Ces choix et ces nouvelles habitudes que vous formez peuvent avoir des conséquences énormes sur le reste de votre vie. Ils ne devraient pas être pris à la légère. En effet, 34 % des gens de la génération Y ont tellement de dettes qu’ils ne savent plus quoi faire et 47 % d’entre eux n’ont aucune épargne retraite.


Voici six décisions financières qui peuvent être prises dès les premières semaines d’embauche pour partir du bon pied.


Payez-vous en premier. Que cela soit pour mettre de l’argent de côté pour la retraite (même si elle vous semble très, très lointaine) ou encore pour l’achat de votre première maison ou de votre première voiture, il est primordial de créer l’habitude d’épargner dès les premières payes. Profitez du pouvoir de l'intérêt composé. Il s’agit d’un phénomène qui se produit lorsque les revenus de votre épargne sont réinvestis et génèrent leurs propres revenus, lesquels à leur tour sont réinvestis et génèrent davantage de revenus, et ainsi de suite. Économiser pendant que vous êtes jeune est l’un des meilleurs cadeaux que vous puissiez vous offrir. Vous pouvez commencer avec aussi peu que 20 $ par paye.


Faites un budget. C’est simple, il suffit de noter vos revenus et vos dépenses. Le plus difficile, c’est de le respecter! L’Autorité des marchés financiers fournit gratuitement des grilles budgétaires qui pourront vous servir de point de départ.


Créez un fonds d’urgence. Un fonds d’urgence est un montant d’argent qui est disponible « au cas où ». On recommande habituellement un montant équivalent à un minimum de trois mois de coût de vie. Pourquoi? Parce qu’une perte d’emploi est si vite arrivée. Ou encore, vous pourriez avoir à investir dans de nouveaux pneus alors que ce n’était pas prévu dans votre budget. Comme c’est souvent le cas, c’est le démarrage qui est le plus difficile… Pour constituer votre fonds d’urgence, utilisez l’épargne systématique pour déposer à chaque paye un montant dans un CELI ou autre compte réservé à cet effet.


Inscrivez-vous au programme d’épargne retraite de votre employeur. S’il n’en offre pas, démarrez votre propre épargne pour la retraite. Contribuez autant que vous le pouvez en fonction de vos objectifs financiers, et si votre employeur offre une contribution équivalente, profitez-en. Sinon, vous laissez de l’argent gratuit sur la table.


Achetez maintenant et payez maintenant. L’endettement, à quelques exceptions près (comme l’achat d’une propriété ou encore les études), est souvent une mauvaise décision. Créez cette habitude de procéder à un achat lorsque vous avez l’argent disponible. Vous verrez, c’est très gratifiant et valorisant.


Renseignez-vous sur vos besoins en assurances. Avec votre employeur, vous pourriez avoir accès à une assurance vie et une assurance salaire ou invalidité. Vous devez évaluer vos besoins en matière d’assurance en fonction de votre réalité familiale. Vous êtes jeune et en bonne santé? Vous pourriez peut-être envisager aussi une police d’assurance vie individuelle, qui vous assurera une couverture même si votre état de santé se détériore.


Votre santé financière, c’est comme votre santé physique, c’est la somme de toutes vos actions quotidiennes, grandes ou petites, qui fait la différence. Prenez donc les bonnes habitudes financières dès votre première paye. Vous n’en êtes pas à votre premier emploi? Il n’est jamais trop tard pour bien faire!


Amine Chbani, MBA, Pl. Fin.


 

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

23/03/2019 | François Normand

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.