La psychologie pour atteindre ses objectifs de placement

Publié le 17/03/2023 à 12:33

La psychologie pour atteindre ses objectifs de placement

Publié le 17/03/2023 à 12:33

Les recherches ont mis en évidence deux éléments fondamentaux essentiels qui permettent d’accroître votre engagement et d’améliorer votre performance . (Photo:123RF)

Nos objectifs sont la manifestation de nos rêves, que ce soit économiser assez d’argent pour avoir un fonds d’épargne bien pourvu, en avoir suffisamment pour une mise de fonds sur notre maison de rêve, ou même prendre finalement de luxueuses vacances. Toutefois, quelle que soit la passion avec laquelle vous poursuivez vos rêves, ceux-ci finissent trop souvent par être mis de côté ou jetés à la poubelle. Que faire pour persévérer ? Eh bien pour commencer, on peut se tourner vers la psychologie.

 

Limiter l’impact négatif avec la pensée positive

Les recherches ont mis en évidence deux fondamentaux essentiels qui permettent d’accroître votre engagement et d’améliorer votre performance :

· La mise en perspective mentale

· Les intentions de mise en œuvre

La mise en perspective mentale est le processus qui consiste à imaginer l’avenir que l’on désire pour soi-même, puis à identifier dans la réalité actuelle ce qui fait obstacle à la réalisation de cet objectif. En d’autres termes, ce processus vous pousse à récolter les bénéfices d’un objectif atteint, mais vous force ensuite à vous confronter à la réalité. Cela peut sembler cruel, mais ce processus peut activer votre désir d’atteindre cet objectif en suscitant des changements cognitifs, affectifs et comportementaux. En comparaison, vous contenter de rêvasser à son atteinte vous fait sentir comme si vous l’aviez déjà atteint et suscite peu d’énergie, d’effort et de succès.

Les intentions de mise en œuvre sont une étape qui suit naturellement la mise en perspective mentale. En un mot, les intentions de mise en œuvre sont des plans de type «si…, alors…». Par exemple, si je suis confronté à l’obstacle X lorsque je m’emploie à atteindre mes objectifs, alors je vais faire Y pour en limiter l’impact négatif.» Une fois qu’une personne a identifié les obstacles auxquels elle est confrontée, elle peut créer un plan pour empêcher ces embûches de faire dérailler ses objectifs finaux.

 

Une stratégie fondée sur la recherche pour vous aider à adhérer à vos objectifs

Combinant ces deux procédures, les experts ont mis au point une stratégie à quatre étapes pour vous aider à accroître votre engagement et à améliorer votre performance par des processus cognitifs et incitatifs inconscients : le souhait, le résultat, l’obstacle et le plan (en anglais : Wish, Outcome, Obstacle, and Plan, ou WOOP:)

Le souhait : Pour commencer, imaginez votre souhait. Un objectif qui devrait être difficile, mais néanmoins réalisable.

Le résultat : Ensuite, imaginez que vous atteignez cet objectif. Rédigez en quelques phrases les bons résultats qui résulteront de l’atteinte de cet objectif.

L’obstacle : Le moment est venu de retourner à la réalité. Identifiez quelques obstacles qui vous empêchent de réaliser votre souhait.

Le plan : En gardant ces obstacles à l’esprit, créez une série de déclarations du type «si…, alors…» vous permettant de vous préparer à cet obstacle avant qu’il ne survienne.

 

Pour rendre ce processus un peu plus concret, imaginez la situation suivante :

1) Mon souhait est d’économiser suffisamment d’argent pour verser une mise de fonds importante sur une voiture dans un an.

2) Mon meilleur résultat possible est de conduire une Range Rover SE 2023 d’ici l’hiver prochain.

3) Mon obstacle est, naturellement, une dépense excessive. Voici quelques déclarations du type «si…, alors…» que je peux utiliser :

· Si je dépense trop d’argent un mois, alors j’économiserai des fonds supplémentaires le mois suivant en mettant directement l’argent dans mon compte d’épargne lorsque je serai payé.

· Si je dépense trop d’argent au restaurant un mois, alors je suggérerai de partager le coût des repas sociaux pour réduire la dépense.

· Si une urgence se présente un mois, alors j’augmenterai le montant de mon épargne les mois suivants et, si nécessaire, j’allongerai mon échéancier d’un mois. (Avoir un peu de souplesse est une bonne chose !)

 

Les rêves changés en réalités

Rêver d’atteindre ses objectifs donne du plaisir, mais cela peut nuire à nos progrès, à moins que nous ne reconnaissions les obstacles du présent. Nous laisser guider par un processus comme WOOP peut nous aider à dépasser nos rêves pour en faire des réalités.

 

Sur le même sujet

Moody's abaisse à négative la perspective de la note de la Chine

Mis à jour le 05/12/2023 | AFP

L'agence de notation a pris cette décision en raison de l'endettement dans la deuxième économie mondiale.

Le ralentissement économique freine l'élan de BRP

Mis à jour le 30/11/2023 | La Presse Canadienne

La demande demeurait résiliente aux mois d'août et de septembre, mais la tendance s'est détériorée récemment en octobre.

À la une

Une poutine au Liban: être rentable dans un pays en crise

Il faut le voir pour le croire. Ce n’est pas à Tripoli que l’on s’attendrait à trouver de la poutine!

L'Asie du Sud-Est, la meilleure solution de rechange à la Chine

09/12/2023 | François Normand

ANALYSE. Le Canada a tout intérêt à se rapprocher de ce marché de consommateurs.

Calendrier de l'avent - Pour ou contre le télétravail: les employés vident leur sac le 10 décembre

09/12/2023 | lesaffaires.com

Retrouvez chaque jour une citation bonbon dans notre calendrier de l’avent.