La dette des canadiens surpasse légèrement leur revenu au 4e trimestre

Publié le 14/03/2019 à 10:56

La dette des canadiens surpasse légèrement leur revenu au 4e trimestre

Publié le 14/03/2019 à 10:56

Par La Presse Canadienne

(Photo:123RF)

Selon Statistique Canada, le montant dû par les Canadiens par rapport à leurs revenus a augmenté au quatrième trimestre de l’année dernière, la croissance de leurs dettes ayant légèrement dépassé celle de leurs revenus.


L’agence indique que la dette contractée par les ménages sur le marché du crédit en proportion du revenu disponible a augmenté pour s’établir à 178,5 % au quatrième trimestre. Cela se compare à une proportion révisée de 178,3 % au troisième trimestre.


Autrement dit, il y avait 1,79 $ de dette sur le marché du crédit pour chaque dollar de revenu disponible des ménages.


La dette contractée sur les marchés du crédit, qui comprend le crédit à la consommation et les prêts hypothécaires et non hypothécaires, a totalisé près de 2,21 milliards $ au quatrième trimestre.


La dette hypothécaire a atteint 1439,9 milliards $, tandis que les crédits à la consommation et les prêts non hypothécaires totalisaient 769,4 milliards $.


Le ratio du service de la dette des ménages, qui correspond au total des paiements obligatoires de capital et d’intérêts en proportion du revenu disponible des ménages sur le marché du crédit, a augmenté pour atteindre 14,9 % au quatrième trimestre, contre 14,7 % au troisième trimestre.

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

À surveiller: Nike, Fiera Capital et Biogen Inc

09:03 | Jean Gagnon

Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

10 choses à savoir lundi

10$ pour parler à un agent chez Fido, UPS veut livrer des infirmières, ce canon à vapeur chasse les voleurs!

Pouvez-vous vraiment vous fier aux gourous de la finance?

CHRONIQUE. Une intelligence artificielle (IA) vient de découvrir qu'il faut être fou pour écouter leurs prédictions!