L'art de la finance fusionnelle

Publié le 27/04/2010 à 12:00, mis à jour le 11/10/2013 à 07:06

L'art de la finance fusionnelle

Publié le 27/04/2010 à 12:00, mis à jour le 11/10/2013 à 07:06

Photo : Bloomberg

Pour certains, le compte conjoint est une preuve d'amour. Pour d'autres, il signifie la perte de l'autonomie financière. Comment gérer les finances en commun sans créer de remous.

Dans un ménage, la gestion des dépenses est un sujet délicat. La mise en commun de la gestion des finances peut rapidement envenimer les choses. Prenez seulement le compte conjoint. Dans un élan de passion - ou par une volonté de contrôle -, un des conjoints pourrait vouloir y faire transiter toutes les dépenses, même celles qui sont personnelles. Pour préserver son indépendance, l'autre voudra maintenir une comptabilité distincte, et ce, même si le principal actif (la maison) est commun.

C'est vrai qu'avec le compte commun, vous partagez bien plus que des yeux doux. Si votre bien-aimé signe un chèque sans provision, cela nuira à votre dossier de crédit ! De même, " si Madame ou Monsieur ne rembourse pas sa marge de crédit personnelle, l'institution financière pourra prendre son dû dans le compte conjoint ", prévient Guylaine Dufresne, directrice Planification financière, région du Nord-Ouest, à la Banque Laurentienne. Pas pratique si l'argent devait servir à payer l'hypothèque et l'épicerie.

Et pourtant, ce n'est pas le moyen le plus risqué pour vos finances et pour votre amour d'unir votre destinée. La marge de crédit et la carte de crédit conjointes sont plus dangereuses. Comme vous êtes deux, la banque n'hésitera pas à vous accorder une limite de crédit plus élevée que si vous étiez seul. En augmentant ainsi votre capacité d'emprunt, et donc votre potentiel endettement, la marge et la carte de crédit communes peuvent influer sur votre dossier de crédit.

Devant la dette, votre conjoint et vous êtes solidaires. " Si l'un d'entre vous ne parvient plus à rembourser sa part, l'autre est responsable de le faire pour lui ", continue Guylaine Dufresne. Au moindre défaut de paiement, le dossier des deux membres du couple est entaché.

Cela dit, utilisés de manière adéquate, les comptes conjoints sont très utiles. En fait, c'est l'outil à privilégier pour gérer les dépenses communes. Il réduit la paperasse et le temps consacré à la comptabilité. " Toutes les factures y passent ; il s'agit donc de calculer vos revenus personnels et les dépenses de votre couple une ou deux fois par an, puis d'y verser soit votre part, c'est-à-dire la moitié des dépenses, soit une somme calculée au prorata de vos revenus ", dit Éric Brassard, CA, planificateur financier et associé à la firme Brassard Goulet Yargeau, qui a des bureaux à Montréal et à Québec.

Pour se protéger

Voici cinq précautions de base pour éviter bien des problèmes avec votre compte conjoint :

- Assurez-vous de conserver un compte personnel avec une marge de crédit : au minimum, celui-ci assurera votre quotidien si votre bien-aimé mourait. En effet, toutes les transactions sur un compte conjoint seront gelées jusqu'au règlement de la succession.

- Précisez clairement vos attentes quant à ce compte commun : qui y versera combien, à quelle fréquence, à quelles fins l'argent sera-t-il dépensé, et ce qui sera fait des excédents. Par exemple, les 200 chaînes satellites ont beau appartenir aux dépenses " de la maisonnée ", Monsieur pourrait les assumer si Madame ne syntonise que Radio-Canada !

- Ne laissez jamais de sommes trop importantes dans ce compte, ou vérifiez-en régulièrement le solde.

- Si vous doutez le moindrement de votre conjoint - parce qu'il est dépensier, ou qu'il a un faible pour les jeux de hasard, par exemple - exigez que les retraits requièrent deux signatures : la sienne et la vôtre.

- " Si votre partenaire se sert du compte pour des raisons autres que celles qui ont été convenues, fermez-le ", dit Danielle Coutlée, directrice Stratégies de vente et soutien à la Banque Royale. Et revenez à une gestion " à l'oeil " !

À la une

Bourse: Wall Street clôture en baisse

Mis à jour le 08/02/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Fed et les prévisions des entreprises inquiètent.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 08/02/2023 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Pourquoi la Banque du Canada a relevé son taux directeur?

La Banque du Canada a relevé son taux directeur d’un quart de point de pourcentage, le 25 janvier dernier.