Faux appels de l'ARC: des fraudeurs arrêtés

Publié le 21/04/2021 à 11:27

Faux appels de l'ARC: des fraudeurs arrêtés

Publié le 21/04/2021 à 11:27

Par La Presse Canadienne

Des agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont arrêté le 24 mars dernier un homme âgé de 45 ans à sa sortie d’un immeuble de l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie. (Photo: Graham Hughes pour La Presse canadienne)

Des fraudeurs qui auraient ciblé des personnes âgées et vulnérables au téléphone dans le but de leur soutirer de l’argent ont récemment été arrêtés lors de deux opérations policières distinctes.  

Des agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont arrêté le 24 mars dernier un homme âgé de 45 ans à sa sortie d’un immeuble de l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie.   

Le SPVM lui reproche d’avoir été au cœur d’un stratagème ciblant des aînés de l’Ontario à partir de Montréal. Selon la police, il leur téléphonait et réussissait à se faire passer pour leur petit-fils, avant de leur dire qu’il avait eu un accident de voiture dans la région de Montréal et qu’il avait besoin de recevoir rapidement de l’argent comptant par la poste afin de rembourser les dommages causés à l’autre véhicule impliqué.   

L’enquête qui est toujours en cours a permis d’identifier jusqu’ici quatre victimes et de confirmer que plusieurs adresses postales étaient utilisées par le fraudeur.   

Une seconde opération policière a mené à l’arrestation d’un suspect alors qu’il venait récupérer de l’argent devant le domicile d’une victime, dans l’arrondissement Ville-Marie.   

Dans ce cas, le malfaiteur se faisait passer pour un fonctionnaire de l’Agence du revenu du Canada (ARC) et signalait au téléphone à ses victimes qu’il y avait des irrégularités dans leur dossier.  

Il exigeait des remboursements rapides, sinon, il y aurait des arrestations. Les victimes recevaient la directive de mettre de l’argent comptant dans un sac et de le déposer devant leur résidence.   

Cette enquête a permis d’identifier jusqu’ici deux victimes.   

Le SPVM signale que les fraudeurs appréhendés lors des deux opérations policières feront face prochainement à des accusations de fraude devant la Cour du Québec.

Le SPVM a obtenu la collaboration de la Police provinciale de l’Ontario (PPO) dans l’une de ses enquêtes.

 

Sur le même sujet

Évasion fiscale: les efforts de l'ARC n'ont mené à aucune accusation

Les dossiers de milliers de Canadiens parmi les plus riches ont été examinés grâce à une hausse des ressources.

Forte hausse des plaintes contre l'Agence du revenu du Canada

L'agence fédérale doit améliorer ses services, selon l'ombudsman des contribuables.

À la une

C'est votre plus grand risque d'affaires, mais vous refusez de le voir (2)

09:00 |

ANALYSE. Un nombre grandissant d'investisseurs et d'entreprises disent que le risque climatique doit être LA priorité.

Faites partie de notre classement des 300 plus grandes PME du Québec

09/09/2021 | Les Affaires

Les Affaires souhaite souligner le travail inspirant de PDG en cette période pleine d'incertitudes.

L'inspection et une garantie légale de qualité bientôt obligatoires?

17/09/2021 | Jean Sasseville

BLOGUE INVITÉ. Il ne sera plus possible de s’improviser inspecteur sans posséder la formation adéquate.