Et s'il valait mieux... prévenir que guérir?


Édition du 21 Mars 2015

L'assurance maladies graves pourrait bien s'avérer le garde-fou de vos économies contre le risque financier associé au combat d'une vie. Examen de routine d'une solution financière qui a un coût, mais aussi des avantages. Le cancer fait des ravages dans le quotidien ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Le télétravail pourrait réduire votre prime d'assurance-auto

«Les réductions pourraient aller de 10 % à 15 % sur leur prime».

La Capitale Assurance et SSQ Assurance annoncent un regroupement

La Capitale Assurance et SSQ Assurance ont annoncé qu'elles avaient l'intention de se regrouper en une seule entité.

À la une

Tendance inquiétante aux É.-U pour les producteurs québécois d'énergie verte

12/08/2020 | François Normand

Un rapport publié mardi montre une diminution de l’appétit des entreprises pour l’électricité renouvelable aux É.-U.

Ah, la Gaspésie!

BLOGUE INVITÉ. Après la déception de 2018, est-ce que l'expérience client fut à la hauteur cette fois-ci?

Le déficit ontarien devrait atteindre 38,5G$ en 2020-2021

En trois mois, le gouvernement ontarien a presque doublé sa projection de déficit annuel.