Dette: les Québécois parmi les meilleurs élèves du pays

Publié le 05/09/2017 à 08:33

Dette: les Québécois parmi les meilleurs élèves du pays

Publié le 05/09/2017 à 08:33

Par lesaffaires.com

Photo: 123rf.com

Si une étude de Desjardins signalait la semaine dernière que les Québécois sont plus endettés que jamais, le rapport trimestriel publié par l’agence de crédit Equifax Canada permet d’atténuer les craintes à propos de la situation financière des consommateurs de la province.

Les Québécois affichaient en effet à la fin du deuxième trimestre la dette moyenne la plus faible du pays(18907$), tout juste devancés par les Manitobains(18536$), révèle le Rapport des tendances de crédit à la consommation d’Equifax Canada.

Le passif des consommateurs québécois est également 16% inférieur à celui des Canadiens(22595$). Soulignons que ces chiffres excluent les hypothèques.

Les Québécois font aussi figure de bon élève parce qu’ils ont augmenté leurs dettes à un rythme(+2,3%) plus modeste que les consommateurs de nombreuses autres provinces. À l’inverse, nos voisins ontariens ont le plus augmenté leurs emprunts au cours des douze dernires mois, soit de 5,1%.

Enfin, soulignons que le taux de délinquance sur les prêts s’est établi à 0,99% au Québec. Il a baissé de 6 points de pourcentage par rapport au même trimestre de l’an dernier.

Par type d’emprunt, ce sont les prêts à tempéraments(lorsqu’on achète un bien prévoyant le paiement sous forme de versements mensuels) qui ont connu la plus forte croissance sur 12 mois(+8,7%), suivi des prêts hypothécaires(+6,9%) et des prêts automobiles(+5,9%).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À la une

Bourse: Wall Street ouvre en baisse, le marché reprend son souffle

Mis à jour il y a 14 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto ouvre également dans le rouge.

Le grand patron de Transcontinental prendra sa retraite en décembre

L'entreprise d'impression et d'emballage indique que Peter Brues, président du comité d'audit, lui succédera.

Le sauvetage d'Evergrande passe par une intervention du gouvernement chinois

BALADO. Le plus gros promoteur immobilier chinois, Evergrande, croule sous des dettes évaluées à 305 G$US.